OSTR : une programmation classique et surprenante

Par Rédaction Hebdo Journal
OSTR : une programmation classique et surprenante

L’Orchestre symphonique de Trois-Rivières prépare sa nouvelle saison avec enthousiasme et confiance, malgré l’incertitude qui règne présentement au sein du milieu culturel. Ayant amorcé une nouvelle ère avec l’arrivée de maestro Jean-Claude Picard lors de la dernière saison, l’orchestre offre à son public, pour la saison 2020-2021, une programmation à la fois classique et surprenante.

«Des rêveries scandinaves aux amours françaises et russes, en passant par la grande école germanique et les effervescences hispaniques, nous avons une programmation à la fois classique et surprenante à proposer», déclare Jean-Claude Picard, directeur artistique et chef attitré de l’OSTR.

«Celle-ci fut forgée avec le plus grand soin afin de marier tradition et découverte, ajoute ce dernier. Vous entendrez certes des chefs-d’oeuvre forts bien connus, mais également de véritables bijoux du répertoire que je suis impatient de vous faire découvrir. Une saison symphonique qui fera briller les excellents musiciens de votre orchestre, en compagnie de solistes de réputation internationale.»

Espérant pouvoir retrouver son public dès septembre prochain, l’OSTR proposera de vivre la musique tout au long des sept concerts symphoniques au coeur de la programmation 2020-2021. Les musiciens de l’OSTR interpréteront, entre autres, la 7e Symphonie de Beethoven, la Symphonie no 7 de Sibelius, Cantus Arcticus «Concerto pour oiseaux et orchestre» de Rautavaara, la suite de ballet Le Lac des cygnes de Tchaïkovski, Shéhérazade de Rimski-Korsakov, le Concerto pour piano de Schumann, le Psaume 42 de Mendelssohn, le Concert champêtre de Poulenc ainsi que le célèbre Boléro de Ravel.

Notons que l’orchestre exécutera un programme entièrement consacré à l’Espagne, lors de la reprise du concert Jardins d’Espagne, qui aurait dû avoir lieu en mars dernier et qui marquera le début de saison, en septembre prochain.

À chacun de ces concerts s’ajouteront à l’orchestre des solistes de grande qualité : le pianiste André Laplante, le violoncelliste Matthew Barley, le flûtiste Michel Bellavance, le pianiste Charles Richard-Hamelin, la soprano Jacqueline Woodley, le claveciniste Mark Edwards ainsi que la mezzo-soprano Julie Boulianne.

Partenariat avec le Conservatoire de musique

Toujours préparés par le chef de choeur, Raymond Perrin, les choristes du Choeur de l’OSTR participeront à deux concerts. Ils seront appuyés du Choeur du Conservatoire de musique de Trois-Rivières et du Choeur de l’Université de Montréal, de même que de l’Ensemble Vocalys. L’OSTR accueillera dans ses rangs quatre élèves avancés du Conservatoire de musique de Trois-Rivières lors de deux grands concerts.

S’ajoutent à ces concerts la série Paysages musicaux, constituée de trois rendez-vous offrant un panorama varié de la musique de chambre, et la série Matinées en musique à laquelle les familles et mélomanes de tous âges sont conviés pour cinq matinées de découvertes dans une atmosphère décontractée.

La vente de billets débute le 22 août à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson. Exceptionnellement cette année, en raison des mesures liées à la Covid-19, il n’y aura pas de formules d’abonnement.et seuls les billets à l’unité seront disponibles pour l’ensemble des concerts.  La brochure de saison est disponible en ligne au www.ostr.ca ou par la poste sur demande.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de