(OPINION) Technique de travail social: une technique absolument importante

Tribune libre

(OPINION) Technique de travail social: une technique absolument importante
(Photo : archives)

Dans l’introduction du document Bourses perspective Québec, je peux lire ceci : « Il a pour principal objectif de favoriser la diplomation dans des programmes d’études conduisant à l’exercice de professions en rareté de main-d’œuvre et priorisées par le gouvernement dans des secteurs stratégiques pour l’économie (génie et technologies de l’information) et dans les services publics essentiels (santé et services sociaux, éducation, services de garde éducatifs à l’enfance) ».

Un service essentiel est, entre autres, un service qui répond aux exigences indispensables de la vie collective et de la dignité humaine.

Or, les techniciennes en travail social exercent des activités à caractère social selon les techniques propres à leur profession. Elles interviennent auprès des personnes, des familles, des groupes et des communautés vulnérables ou aux prises avec divers problèmes sociaux. Il va de soit que les techniciennes en travail social sont des personnes qui offrent des services essentiels.

Je mentionne ici la Technique de travail social, car il n’est nullement dans les programmes d’études qui sont visés par la bourse et je pense fortement qu’il le devrait, tout comme la technique d’éducation spécialisée et le baccalauréat en travail social.

Détrompez-vous de croire que la technique de travail social ne permet pas aux futurs diplômés d’offrir des services essentiels comme les bacheliers en travail social. Au contraire, elle est absolument importante.

Les étudiantes, lorsqu’elles terminent leur technique peuvent travailler dans des organismes communautaires, dans le CIUSSS, dans les écoles, etc. Elles effectuent un travail important et pertinent et même que souvent, elles font le même travail que les bachelières.

De plus, les techniciennes en travail social souffrent tout autant de la rareté de main-d’œuvre, car comme on le sait, c’est un métier très demandant psychologiquement et dans le contexte pandémique, cette réalité se fait de plus en plus ressentir.

Bref, cette bourse serait très bien vue dans la technique de travail social si l’on se fie au principal objectif visé.  

 

Catherine Perreault

Conseillère en emploi/ Intervenante au Service d’intégration à l’emploi Radisson – SIER

 Diplomation en mai 2018 en technique de travail social

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires