Opération antidrogue dans une résidence du Cap-de-la-Madeleine

Par Rédaction Hebdo Journal
Opération antidrogue dans une résidence du Cap-de-la-Madeleine
- (Photo : Photo archives)

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont effectué une opération antidrogue le 10 février dans une résidence du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Des informations reçues mentionnaient qu’un individu s’adonnait au trafic de stupéfiants à partir de sa résidence et qu’il pouvait être en possession d’une arme. Ces informations ont amené les enquêteurs de la DPTR à effectuer la surveillance des lieux. Celles-ci ont donné lieu à l’obtention de mandats de perquisition pour la résidence du suspect.

Vers 14h00, des enquêteurs de la DPTR, accompagnés pour les circonstances d’une équipe du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec (GTI), ont procédé à l’interpellation du suspect alors qu’il venait d’effectuer une transaction de stupéfiant, dans un stationnement du secteur Trois-Rivières-Ouest. Celui-ci était accompagné d’un autre individu. Les deux ont été mis en état d’arrestation et ont été conduits au Quartier général.

Vers 15h00, les enquêteurs de la section des stupéfiants et le GTI ont investi un logement d’un immeuble de la rue Arthur-Vaillancourt. Sur place, les policiers ont procédé à l’arrestation de deux individus.

La perquisition a permis de saisir des quantités de crack, de speeds, de cannabis, de cocaïne ainsi qu’une drogue d’ordonnance. Un poing américain, un couteau, une somme d’argent canadien ainsi que divers items reliés au trafic de stupéfiants, furent retrouvés par les enquêteurs lors de la fouille. Le véhicule du suspect principal fut saisi à titre de bien infractionnel lors de l’opération.

Les quatre suspects arrêtés ont été rencontrés par les enquêteurs. Un individu de 31 ans de la région de Montréal fut libéré par promesse de comparaître. Les trois autres individus impliqués, une femme âgée de 32 ans et deux hommes âgés tous les deux de 29 ans, provenant de la région de Montréal, sont demeurés détenus. Ils comparaîtront aujourd’hui par visioconférence, sous des accusations de trafic de stupéfiants et possession en vue de trafic de stupéfiants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires