« On voit enfin la lumière au bout du tunnel et le milieu touristique est prêt » – Daniel Rioux

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
« On voit enfin la lumière au bout du tunnel et le milieu touristique est prêt » – Daniel Rioux
Christine Beaulieu, Mario De Tilly, Jean Lamarche et Daniel Rioux. (Photo : Jonathan Cossette Hebdo Journal)

Alors que la province se déconfine, l’industrie touristique trifluvienne est fin prête à accueillir les visiteurs cet été et elle entend miser sur une clientèle intra-Québec. Elle amorcera la saison estivale avec 350 partenaires touristiques sur la ligne de départ, soit une centaine de plus que l’an dernier.

Si plusieurs des grands événements se font plus modestes en raison des règles sanitaires, les touristes seront invités à découvrir Trois-Rivières de l’intérieur, comme un véritable Trifluvien. Terrasses secrètes, vues à couper le souffle, animations surprises, spécialités gastronomiques locales, cocktails créatifs et une cinquantaine de micro-expériences seront proposées aux visiteurs en quête de variété et d’originalité.

Avec une industrie touristique plus prête que jamais, le coordonnateur du tourisme chez IDE Trois-Rivières, Daniel Rioux entrevoit cette saison 2021 avec beaucoup d’optimisme.

« On voit enfin la lumière au bout du tunnel et le milieu touristique est prêt. Nos intervenants se sont relevés et on a perdu très peu de joueurs. On va offrir aux gens des micros-expériences de la Ville de Trois-Rivières, ce qui est très tendance actuellement », se réjouit M. Rioux.

« Nos partenaires ont vraiment hâte d’accueillir à nouveau les touristes et nous sommes confiants que les Québécois seront au rendez-vous. Déjà, des hôteliers me confirment avoir des réservations pour 3, 4 ou 5 nuits pour cet été, au lieu d’une seule nuit comme c’est généralement le cas. C’est une réalité tout à fait nouvelle. Au-delà d’une escapade week-end, Trois-Rivières sera une destination vacances cet été. »

Certains attraits phares resteront des incontournables cette année, tel le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice, administré par Parcs Canada, et son nouveau parcours Diabolus ex machina, créé et raconté par Fred Pellerin, ainsi que le Musée Boréalis et sa nouvelle expérience d’évasion Alerte à l’usine.

S’ajoutent à ça le Musée Pop et sa nouvelle exposition familiale l’ADN des superhéros, la Vieille prison de Trois-Rivières, l’Amphithéâtre Cogeco et sa programmation estivale, en plus de la rue des Forges piétonnière et ses terrasses.

« La saison estivale arrive comme une bouffée d’air frais qu’on attendait pour nos entreprises touristiques et on est content. Les Québécois seront plus que les bienvenus chez nous cette année, et nous les invitons à prendre leur temps pour vivre pleinement notre ville. On veut faire en sorte que ce soit une saison mémorable malgré que certaines personnes soient encore nerveuses », a pour sa part lancé le directeur général d’IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

L’emphase sera mise sur des activités simples, mais intéressantes telles apprécier le lever du soleil assis dans le O des lettres géantes « Trois-Rivières » à l’Amphithéâtre, sortir ses gougounes et déguster un gravlax sur la plage au Sea Shack Au bord du Lac, déjeuner sur une terrasse avec vue sur la piste d’atterrissage au restaurant de l’aéroport Pilote gastronomie populaire, ou encore dormir dans les nouveaux micros-chalets Urubu, chez Plein Air Ville-Joie ou faire une salutation au soleil sur un paddle board chez Maïkan Aventure.

Christine Beaulieu, ambassadrice

Pour la cinquième année, l’actrice d’origine trifluvienne Christine Beaulieu a accepté avec bonheur d’occuper le rôle d’ambassadrice des attraits touristiques de Trois-Rivières.

« Cet été, je veux inviter les Québécois à découvrir intimement Trois-Rivières de l’intérieur. Parce que c’est dans ses détails qu’elle est irrésistible, dans chacune des qualités de ses entrepreneurs, dans chaque bouchée de ses chefs, dans chaque livre de ses libraires, dans chaque note d’histoire de ses musées, dans chaque gorgée de ses microbrasseurs, dans chaque oreiller de ses hôtels, dans chacun des cœurs de ses habitants. Ces détails de chez nous deviendront, j’en suis persuadée, des souvenirs de vacances inoubliables. »

Encore cet été, la Ville de Trois-Rivières s’est assurée que le centre-ville soit accueillant et festif, avec une rue des Forges piétonne et des spectacles gratuits en soirée les vendredis et samedis.

« Ailleurs au Québec, Trois-Rivières est de plus en plus reconnue pour la qualité de son accueil et de son offre touristique. Je suis extrêmement fier de voir que nos attraits touristiques sont au rendez-vous et prêts à accueillir les visiteurs. La saison touristique 2021 s’annonce définitivement exceptionnelle », déclare le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires