«On a tous un potentiel créatif à développer» -Jeanne d’Arc Trudel

Par superadmin
«On a tous un potentiel créatif à développer» -Jeanne d’Arc Trudel
Jeanne d’Arc Trudel est professeure et l’artiste initiatrice de l’Atelier Tirelou sur le site du Gîte de la Maison des Leclerc

«Ils peuvent se découvrir des talents qu’ils n’ont pas exploité en pensant qu’ils n’avaient pas d’imagination. Ce n’est pas vrai: on a tous un potentiel créatif à développer», affirme Jeanne d’Arc Trudel, artiste qui, convaincue de cette pensée, a fondé l’Atelier Tirelou en 2006. Depuis, elle s’est entourée de professeurs qui guident près de 75 membres dans la découverte de l’art, au gré de nombreux ateliers.

L’aquarelle, le feutre d’art, sans compter le papier mâché et l’écriture sont à la portée de tous à l’atelier Tirelou. Tout le monde peut y suivre un atelier, moyennant une inscription et un coût de participation pour payer le matériel fourni. «On a même un membre qui a 10 ans. C’est notre plus jeune. Notre doyenne, elle, a 82 ans, et elle revient souvent», témoigne Mme Trudel. «Il faut vraiment préciser que ce ne sont pas des cours, mais bien des ateliers. Nous, les professeurs, ne sommes là que pour les guider, autant pour la technique que pour donner quelques conseils», insiste-t-elle. À la fin de chaque rencontre, les participants sont invités à présenter leur œuvre aux autres, afin que ceux-ci partagent leurs impressions sur la création.

L’Atelier se plaît beaucoup à réutiliser des matières trouvées dans la nature, souvent laissées pour compte. «Tout est prétexte à la création ici et quand on a un œil d’artiste, tout nous inspire, même ses objets à première vue sans valeur artistique», précise Mme Trudel. D’ailleurs, une exposition de land art extérieure y est présentée pour l’été. Toutes les œuvres ont été conçues à partir d’objets trouvés dans la nature, des branches d’arbre comme des fils de fer, et auxquelles ont été greffés des vitraux.

En mai dernier, l’Atelier a reçu le prix de «Participation au dynamisme culturel trifluvien, catégorie Arts visuels» dans le cadre de la Semaine des découvertes culturelles. Visiblement, cette mention a fait chaud au cœur à Jeanne d’Arc Trudel. «On est tellement contents. C’est une reconnaissance de la part de la Ville de Trois-Rivières de ce qui se fait ici. C’est exceptionnel, parce que d’habitude, les cours d’art se terminent en avril et recommencent en automne; ici, c’est le contraire puisque nous sommes ouverts seulement pour la saison estivale», confie l’artiste.

Expositions

Jusqu’à dimanche, l’Atelier Tirelou présente les œuvres de Mme Trudel et de ses élèves. Suivront les aquarelles des élèves de Diane St-Pierre ainsi que les œuvres d’Hélène Langlois. La chanteuse trifluvienne Fabiola Toupin offrira un spectacle-bénéfice pour l’Atelier Tirelou, le 26 juillet prochain, à 14h. Gaétan Leclerc, neveu du célèbre Félix, y présentera quant à lui un hommage à l’auteur-compositeur-interprète au mois d’août.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de