Ottawa annonce 247 M$ pour l’apprentissage afin de créer 25 000 postes d’apprentis

La Presse Canadienne
Ottawa annonce 247 M$ pour l’apprentissage afin de créer 25 000 postes d’apprentis

HALIFAX — Le gouvernement fédéral annonce près de 247 millions $ pour aider à créer plus de 25 000 postes d’apprentis dans les métiers spécialisés partout au Canada.

La ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, souligne que l’argent financera 13 programmes pour aider les petites et moyennes entreprises à offrir une formation en apprentissage. Elle en a fait l’annonce lors de la Conférence nationale des apprentis 2022 du Forum canadien sur l’apprentissage, qui se déroule à Halifax de dimanche à mardi. 

Dans un communiqué, Mme Qualtrough indique que plus de 45 millions $ iront au Forum canadien sur l’apprentissage pour aider à embaucher 4000 apprentis de première année dans les métiers de la construction et de la fabrication.

Ottawa affirme que les employeurs auraient droit au double du montant prévu s’ils embauchent certains groupes en quête d’équité comme les femmes, les personnes handicapées, les autochtones et les personnes racialisées.

Environ 700 000 travailleurs qualifiés devraient prendre leur retraite au Canada d’ici 2028, selon le gouvernement. 

Le Forum canadien sur l’apprentissage précise dans le communiqué que pour répondre à la demande de travailleurs qualifiés, il faudra embaucher en moyenne 75 000 nouveaux apprentis par année au cours des cinq prochaines années.

«Il faut que les Canadiens puissent saisir ces occasions et accéder aux outils, à la formation et aux ressources dont ils ont besoin pour prospérer, commente Mme Qualtrough. Le système d’apprentissage est l’une des façons optimales d’y parvenir.»

Les gens de métier les plus recherchés sont les soudeurs, les mécaniciens industriels, les maçons, les chaudronniers, les cuisiniers et les coiffeurs.

Selon BuildForce Canada, l’industrie de la construction devra à elle seule recruter 309 000 nouveaux travailleurs au cours de la prochaine décennie pour répondre à la demande prévue.

La directrice générale du Forum canadien sur l’apprentissage, France Daviault, s’est félicitée de l’annonce.

«Notre communauté comprend la nécessité d’encourager et de soutenir les employeurs pour qu’ils embauchent de nouveaux apprentis», souligne Mme Daviault dans le communiqué de presse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires