Le virus de la poliomyélite a été détecté dans les eaux usées de New York

Karen Matthews et Mike Stobbe, The Associated Press
Le virus de la poliomyélite a été détecté dans les eaux usées de New York

NEW YORK — Le virus de la poliomyélite a été détecté dans les eaux usées de la ville de New York, un nouveau signe que cette maladie qui n’a pas été vue aux États-Unis depuis au moins dix ans se propage silencieusement parmi les populations non vaccinées, ont prévenu vendredi des responsables de la santé publique.

La présence du poliovirus dans les eaux usées de la mégalopole témoigne d’une circulation locale probable du virus, ont dit les experts.

La commissaire à la Santé de l’État de New York, la docteure Mary T. Bassett, a estimé que la détection du poliovirus dans les eaux usées est inquiétante, mais pas nécessairement étonnante.

«Le risque pour les New-Yorkais est bien réel, mais la défense est tellement simple ― faites-vous vacciner contre la polio, a dit par voie de communiqué son homologue pour la Ville de New York, le docteur Ashwin Vasan. La polio est entièrement évitable et sa réapparition devrait nous inciter à réagir.»

Cette situation survient au moment où New York tente aussi de vacciner les populations vulnérables contre la variole simienne et de s’ajuster aux nouvelles lignes directrices contre la COVID-19.

«Nous sommes confrontés à une trifecta, a déclaré vendredi le maire de New York, Eric Adams, sur les ondes de CNN. La COVID est encore très présente. La polio a été détectée dans nos eaux usées, et nous affrontons toujours la crise de la variole simienne. Mais l’équipe est là et nous sommes prêts.»

Les responsables britanniques de la santé publique ont récemment annoncé avoir découvert des traces de la maladie à Londres, mais aucun cas n’a encore été détecté dans la population. À Londres, les enfants âgés entre un et neuf ans sont admissibles à une dose de rappel contre la polio depuis mercredi.

À New York, une personne a été paralysée il y a plusieurs semaines en raison d’une infection à la polio dans le comté de Rockland, au nord de la ville. Des échantillons d’eaux usées prélevés en juin dans ce comté et dans le comté voisin d’Orange contenaient le virus.

La plupart des gens infectés par la polio sont asymptomatiques, mais peuvent quand même propager la maladie pendant des jours ou des semaines. La vaccination confère une protection robuste.

Un petit pourcentage de patients souffriront de paralysie. Entre 5 et 10 % d’entre eux décéderont.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires