Nouveau service gratuit de prévention dentaire

Nouveau service gratuit de prévention dentaire

France Lavoie, hygiéniste dentaire et responsable du projet, Ann Carbonneau, membre du conseil d'administration, France Charland, bénévole et aidante, et Sylvie Tardif de COMSEP.

Crédit photo : Audrey Leblanc

TROIS-RIVIÈRES. Un groupe d’hygiénistes dentaires a mis sur pied un nouveau service gratuit de prévention dentaire destiné aux personnes vulnérables et démunies. Ce projet a pour but d’aider ces gens à améliorer leur santé buccale et globale.

Les services sont offerts chez COMSEP, sur la rue Saint-François-Xavier. Selon les besoins, les hygiénistes se déplaceront également à domicile. «Notre service de prévention s’adresse aux clientèles plus vulnérables qui hésitent à recevoir des soins pour différentes raisons, explique France Lavoie, hygiéniste dentaire et responsable du projet. On est une nouvelle alternative pour ces personnes qui ne consultent pas les services offerts actuellement.»

«C’est de la prévention qui est complémentaire aux services qui existent déjà et qui sont offerts par les dentistes, denturologistes et autres professionnels du domaine dentaire, ajoute cette dernière. On insiste beaucoup sur l’accompagnement parce qu’on sait que certaines personnes ont des craintes à aller chez le dentiste. Cet accompagnement est un plus pour leur permettre d’améliorer leur santé générale en commençant par leur bouche.»

Les hygiénistes seront présentes à leur local chez COMSEP environ quatre jours par semaine, sauf lorsqu’elles seront sur la route pour rencontrer à leur domicile les personnes qui ont des problèmes de mobilité. «On a un horaire souple et on va prendre le temps avec chaque personne», assure Mme Lavoie.

À court terme, cette dernière aimerait rejoindre 50 personnes et 300 au cours des prochaines années. «D’autres hygiénistes dentaires se joindront à nous et il y a aussi des infirmières qui démontrent un intérêt à faire partie du projet pour faire un lien avec la santé générale», indique France Lavoie.

«On a des millions de bactéries dans la bouche, précise-t-elle. Certaines d’entre elles peuvent pénétrer dans le corps et s’attaquer au cœur, aux poumons et au cerveau si on ne se brosse pas les dents. Et c’est justement les complications qu’on veut éviter.»

Pour petits et grands

COMSEP a pour sa part contribué au projet en prêtant le local pour plusieurs mois. «On s’aperçoit que les personnes à faible revenu ont des problèmes de dentition parce qu’elles n’ont pas nécessairement l’argent pour s’acheter du dentifrice, brosses à dents et compagnie, indique Sylvie Tardif, coordonnatrice de COMSEP. Ces personnes ne vont pas nécessairement chez le dentiste non plus.»

Selon Mme Tardif, ce service de prévention sera aussi bénéfique aux enfants, surtout depuis que la Ville de Trois-Rivières a cessé de mettre du fluor dans l’eau. «C’est un moyen de compenser», croit-elle.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
francine beland Recent comment authors
francine beland
Invité
francine beland

OUI MAIS POUR VOUS CONTACTER OU TROUVE T ON LE NUMERO DE TÉLÉPHONRE J AURAIS QUELQUES QUESTIONS A VOUS POSER POUR VOIR SI JE SUIS ADMISIBLE A VOTRE PROGRAMME CAR MOI JE SUIS UNE PERSONNE DE 69 ANS ET AVEC SEULEMENT MA PENSION ET MA MAISON NONFINI DE PAYER PAS LES MOYENS D ALLER CHEZ LE DENTISTE ET SA FAIT LONGTEMPS QUE J AI PAS ETE J AI LE DENTISTE ET J AI MAL VRAIMENT AUX DENTS SVP RÉPONDEZ MOI