Nouveau projet d’envergure au Musée québécois de culture populaire

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Nouveau projet d’envergure au Musée québécois de culture populaire
La création d'un tout nouvel Espace POP créatif Desjardins aura coûté 400 000$. Photo Jonathan Cossette

INNOVATION. Le Musée québécois de culture populaire de Trois-Rivières a dévoilé son tout nouveau projet, soit la création d’un tout nouvel Espace POP créatif Desjardins. La clientèle de groupe pourra donc être accueillie dans un environnement plus adéquat et à la fine pointe de la technologie.

Le projet est né de la volonté du Musée d’offrir un environnement approprié pour présenter des activités culturelles, tant au public en général qu’aulx groupes scolaires.

«Nous avions une grande salle, plutôt sombre, qui a été réaménagée et divisée en quatre parties. Il y aura un coin de style bureau pour les animateurs, une salle pour les activités d’arts des groupes scolaires, une pièce destinée à Muséolab (pour les jeunes entreprises du DigiHub) et une salle de rangement», explique Valérie Therrien, directrice générale du Musée.

«Enfin! On peut dire enfin! Ça fait plus de quatre ans que nous avions ce projet-là en tête. Merci aux trois paliers de gouvernement d’avoir participé à ce projet et un merci tout particulier à Jean-Denis Girard qui a nous a soutenus depuis le tout début. Cet important projet nous permettra d’augmenter la fréquence des groupes et surtout la clientèle scolaire. On se donne comme mission de donner accès à la culture à ces jeunes-là.»

Ce tout nouveau projet aura coûté 400 000$. Le Musée a bénéficié de l’appui de sa Fondation, mais également d’un montant de 75 000$ via Desjardins et 125 000$ via le gouvernement du Canada par le biais du programme «Fonds du Canada pour les espaces culturels».

«Le projet Espace POP Créatif, convivial et moderne, est un projet auquel on tenait depuis plusieurs années. D’une superficie de 75 m2, il nous permettra d’en faire un lieu où les nouvelles technologies numériques pourront donner une valeur ajoutée à l’expérience du participant», ajoute pour sa part Jean Asselin, président de conseil d’administration.

Le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Trois-Rivières, par le biais de l’entente de développement culturel, ont participé au volet numérique de l’Espace POP créatif pour un montant de 100 000$.

Cet investissement permettra la numérisation en 3D des objets les plus significatifs de la collection et la création d’une plateforme numérique donnant un accès unique et privilégié à ceux-ci.

L’inauguration officielle est prévue pour septembre 2018.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de