Nouveau programme pour favoriser l’activité physique au travail

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Nouveau programme pour favoriser l’activité physique au travail
22 entreprises de la Mauricie bénéficieront du Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques (PAFEMAP), dont l’entreprise trifluvienne AGT Robotics où avait lieu le dévoilement de cette toute nouvelle initiative. (Photo Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Le gouvernement du Québec a décidé d’investir dans l’encouragement de la pratique d’activités physiques au travail. Au total, ce ne sont pas moins de 228 entreprises de la province qui bénéficieront du Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques (PAFEMAP), dont l’entreprise trifluvienne AGT Robotics où avait lieu le dévoilement de cette toute nouvelle initiative.

Le PAFEMAP vise à aider les entreprises à se doter d’infrastructures sportives sur les lieux de travail dans le but d’améliorer les saines habitudes de vie.

«On voulait faire en sorte que la pratique du sport soit plus accessible pour l’ensemble des Québécois et des Québécoises et c’est ce que nous annonçons aujourd’hui avec notre nouveau programme. Pas moins de 228 entreprises ont reçu 5,7 millions de dollars afin de réaliser des projets qui favoriseront l’activité physique. Cet argent provient du nouveau PAFEMAP, soit le Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques», a expliqué Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la condition féminine.

«On a vu plusieurs entreprises se munir de gyms et de douches, et même une entreprise vouloir se munir d’une glace sur le toit du bâtiment. On est fier de cette nouvelle mesure et on encourage les entreprises à suivre la tendance. Nous allons ouvrir une deuxième phase au programme très bientôt et les entreprises auront du 1er au 15 mai pour soumettre leur projet. Les projets sont des investissements et non des dépenses.»

Les bienfaits de la pratique d’activités physiques en entreprise sont indéniables. Ils sont ressentis sur le taux de présence au travail et la productivité, en plus d’améliorer le climat de travail et la santé physique et psychologique du personnel.

«AGT Robotics est un leader dans l’automatisation et dans le domaine de la robotique industrielle. J’avais dit qu’on voulait que les moyens d’augmenter la productivité se régionalisent et l’activité physique au travail offre énormément de bénéfices. Des 228 projets déposés dans le cadre de ce programme, 22 sont en Mauricie», a pour sa part lancé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet.

Ailleurs en Mauricie, la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie et Omnifab, deux entreprises dans la circonscription de Maskinongé, se partageront une aide financière de 64 502$.

Pour ce qui est la deuxième phase d’appel de projets, ces derniers peuvent se décliner en trois volets, soit l’aménagement d’installations sportives sur le lieu de travail, l’achat de matériel et d’équipements, ainsi que l’organisation d’activités physiques.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de