Le nouveau défi de Luc Pellerin

Le nouveau défi de Luc Pellerin

Le nouveau maire de Saint-Stanislas, Luc Pellerin.

Crédit photo : Audrey Leblanc

SAINT-STANISLAS. Élu maire de Saint-Stanislas le 3 juin avec 89 % des voix, Luc Pellerin se familiarise depuis peu avec les rouages de la politique municipale. Retraité de l’ABI depuis sept ans, il entame ce nouveau mandat avec enthousiasme et confiance. 

Rappelons que la municipalité de Saint-Stanislas a vécu une situation inhabituelle lors des dernières élections. Personne n’a déposé sa candidature au premier tour. Une élection partielle a été nécessaire.

«J’avais idée de me lancer à ce moment-là, mais M. Déry a déposé sa candidature et je trouvais qu’il ferait un très bon maire, alors j’ai mis mon projet sur la glace, raconte M. Pellerin. Mais la graine était semée. Quand il a démissionné, j’ai décidé de me lancer.»

C’est la curiosité qui est à l’origine de son choix. «Souvent, on est porté à critiquer les décisions qui sont prises sans savoir le travail que ça demande. C’est facile de critiquer et de ne rien faire. C’est pour ça que je voulais voir comment ça se passe», explique le maire.

«C’est vrai que je n’ai pas d’expérience en politique, mais je suis à Saint-Stanislas depuis près de 30 ans et j’en ai entendues des promesses électorales dans ma vie, ajoute-t-il. Pour moi, la politique municipale, c’est une continuité. Une grosse partie du travail du conseil municipal consiste à maintenir la municipalité en bon état.»

Et c’est justement sur ce principe qu’il a fait campagne. Il n’a fait aucune promesse électorale. «Je suis allé rencontrer les gens et je leur ai dit que je commencerais par me mettre au courant des dossiers qui sont en cours et de m’assurer de les terminer, mentionne-t-il. Et je pense que ç’a rassuré les gens. Je vais fonctionner au rythme que Saint-Stanislas est capable de fonctionner. Il ne faut pas mettre la charrue devant les bœufs.»

M. Pellerin salue le travail accompli par Lise Déry, l’ancienne mairesse de la municipalité. «Elle a fait un travail exemplaire. Elle a été courageuse et solide. Je suis contente de voir qu’elle reste comme conseillère. Je me fie beaucoup sur son expérience et sur celle des autres conseillers», admet le nouveau maire.

Poster un Commentaire

avatar