NASCAR | LP Dumoulin maître à la maison: JF Dumoulin termine 3e

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
NASCAR | LP Dumoulin maître à la maison: JF Dumoulin termine 3e
Photo Hebdo Journal – Marie-Eve Alarie

La tant attendue épreuve de NASCAR a de nouveau offert tout un spectacle aux nombreux spectateurs présents. Les Trifluviens Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin ont dû être inspirés par le tour de voiture qu’ils ont fait avec le paternel plus tôt dans la journée, se hissant tous les deux sur le podium avec Alex Tagliani.

Louis-Philippe Dumoulin voulait gagner chez lui et il mettait beaucoup de pression sur Tagliani. Il est venu le doubler au 45e tour alors que TJ Rinomato s’était retrouvé dans une fâcheuse position suite à une perte de contrôle, nuisant considérablement à la route de Tagliani. Ce dernier a tout de même conservé la 2e marche du podium, tandis que Jean-François Dumoulin réalisait une solide performance pour terminer en 3e place.

«Quel sentiment incroyable! On a bataillé très fort et on a gagné. C’était un long week-end pour les fans et pour les équipes alors il était important pour nous de garder le focus sur notre tâche. Alex (Tagliani) et moi avons donné un bon show», a témoigné le vainqueur.

«Je cherchais où j’allais le passer depuis un petit moment et le trafic m’a aidé. Je suis tellement fier d’avoir mon frère à mes côtés. C’est un rêve que nous avions depuis la naissance de Dumoulin Competition et on est parvenu à le faire au 50e Grand Prix de Trois-Rivières et au 50e anniversaire des Dumoulin en piste.»

Photo Marie-Eve – Hebdo Journal

«On avait un très bon char de course aujourd’hui. Je suis tellement content d’être sur le podium avec mon frère pour la première fois et de faire mon premier podium à vie à Trois-Rivières en NASCAR Pinty’s», a pour sa part commenté l’aîné des deux frères.

«J’ai touché le mur dans les débuts et j’ai dû arrêter aux puits pour le changer. J’ai connu une très bonne relance où j’ai dépassé plusieurs voitures. Je pensais pouvoir rejoindre LP et Alex devant, mais ma voiture est devenue glissante et les gars ont pris leur distance.»

Kevin Lacroix (vainqueur en 2015 et 2016 à Trois-Rivières) a volé la première place à Andrew Ranger – parti en pole position – dès le deuxième virage, avant que Ranger ne reprenne sa place au virage #6. Lacroix reprenait ensuite la première place avant la fin du tour, tandis que DJ Kennington passait Louis-Philippe Dumoulin. Alex Tagliani, qui avait remporté les deux dernières éditions trifluviennes, roulait en 3e place devant le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin. De Saint-Léonard-d’Aston, Marc-Antoine Camirand occupait la 6e place, et le Trifluvien Jean-François Dumoulin occupait le 9e échelon.

Au 11e tour, Louis-Philippe Dumoulin s’est payé Kennington au 4e échelon, puis Camirand l’imitait quelques instants plus tard.

Dumoulin Compétition avait également préparé des voitures à Raphaël Lessard et à Jean-Frédéric Laberge pour le week-end. Lessard, qui partait de la 15e place, s’est rapidement retrouvé 9e.

Ranger a ensuite commis une erreur couteuse au 14e tour, permettant à Tagliani de passer en 2e place et à Louis-Philippe Dumoulin de se faufiler 3e. De Victoriaville, Alex Labbé roulait en 6e position.

Plusieurs pilotes ont profité du 16e tour pour arrêter aux puits de ravitaillement y faire leur arrêt obligatoire. Lacroix et Camirand sont ressortis avec leur réservoir d’essence accroché à leur voiture, entraînant un drapeau jaune qui allait reléguer le #74 au 16e rang.

D’autres pilotes ont profité de la voiture de sécurité pour faire leur arrêt aux puits, dont Jean-François Dumoulin qui est reculé en 15e place. Ranger s’est retrouvé 10e, alors que Tagliani, Dumoulin (L-P), Labbé et Camirand roulaient 1, 2, 3 et 4.

À la relance, au 23e tour, Camirand devait s’arrêter aux puits, le reléguant 16e. Un autre drapeau jaune est venu neutraliser la course au 26e tour alors que Labbé (4e) est venu toucher le mur, le reléguant en 18e place. Tagliani, Dumoulin et Kinnington roulaient alors 1, 2 et 3.

La relance s’est faite au 28e tour, mais une collision à quatre voitures, soit celles de Labbé, Laberge, Anthony Simone et Jocelyn Fecteau, est survenue à la Porte Duplessis, ramenant la voiture de sécurité en piste. Labbé et Fecteau ont été contraints à l’abandon suite aux évènements.

Jean-François Dumoulin a profité de la relance du 32e tour pour se hisser 4e, mais une autre collision derrière endommageant lourdement la voiture de Camirand a ramené la course sous un drapeau jaune, forçant le #22 à abandonner. L’aîné des deux frères s’est vu retourner en 6e place.

Une autre relance s’est faite au 35e tour (de 50), Tagliani conservant sa place devant Dumoulin (L-P) et Kennington. Dumoulin (J-F) est venu passer facilement Jason Hathaway et DJ Kennington pour se hisser 3e.

Photo Marie-Eve Alarie – Hebdo Journal

Louis-Philippe Dumoulin voulait gagner chez lui et il mettait beaucoup de pression sur Tagliani. Il est venu le doubler au 45e tour alors que TJ Rinomato s’était retrouvé dans une fâcheuse position suite à une perte de contrôle, nuisant considérablement à la route de Tagliani.

Dumoulin (L-P) allait l’emporter devant Tagliani et son frère Jean-François.

«On a connu une bonne course et l’équipe a fait tout un travail. Nous avions une bonne bataille devant et lorsque j’ai vu la voiture, j’ai opté pour la droite. C’est une décision qu’on prend en une fraction de seconde. J’ai voulu sécuriser la deuxième place ensuite. Félicitations à LP, je sais qu’il voulait cette victoire ici depuis longtemps», a témoigné un Tagliani un peu amer.

«Je ne suis pas frustré, car j’ai contrôlé ce que je pouvais contrôler. Bon, habituellement, on ne dépasse pas lors d’un incident en circuit routier et NASCAR le laisse, alors… Sans ça, on aurait gardé notre première place. On était très fort dans trois virages, et un peu moins fort dans trois autres.»

Lacroix a terminé en 4e position devant Kennington. Le jeune Lessard (7e) a quant à lui devancé Ranger (8e).

Plus tôt aujourd’hui, les deux Dumoulin avaient fait un tour de piste avec leur père, Richard Dumoulin, qui montait à bord d’une mini-cooper de l’humoriste et comédien, Michel Barrette, aux couleurs de sa voiture d’époque commanditée par le Coconut Bar.

Ranger était l’actuel meneur au classement avec 311 points, devant Lacroix (293) et le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin (281). Tagliani (267) et Labbé (250) pointaient aux 4e et 5e rangs.

 

 

 

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
trackback

[…] parvenus à se hisser sur le podium ensemble pour la première fois de leur histoire. ( Détails : https://www.lhebdojournal.com/nascar-lp-dumoulin-maitre-a-la-maison-jf-dumoulin-termine-3e/ […]