Mylaine Paradis soupçonnée de fraude

Par Emilie Vallee
Mylaine Paradis soupçonnée de fraude
Mylaine Paradis. Photo

Mylaine Paradis, agente de communication au Centre financier aux entreprises Desjardins de Trois-Rivières, a été suspendue avec solde de ses fonctions cette semaine puisqu’elle soupçonnée d’avoir fraudé son ancien employeur, la Chambre de commerce de Nicolet, pour un montant de 11 107$.

La fraude a été découverte après que l’actuel directeur général, Alain Guilbert, ait amorcé une vérification interne des différents documents administratifs de son organisation.

Du côté du Centre financier, le supérieur de Mme Paradis, Denis Gamache, affirme que la suspension avec solde est la procédure habituelle dans ce genre de situation. «Il ne faut pas oublier que Mme Paradis est innocente jusqu’à preuve du contraire. Nous laissons aller le processus judiciaire», explique-t-il. Mylaine Paradis est assignée à comparaître sur sommation au palais de justice de Trois-Rivières le 26 janvier prochain pour répondre à une accusation de fraude.

Dans un communiqué émis il y a quelques jours, la Chambre de commerce de Nicolet mentionne que le montant manquant a été remboursé, ainsi que les frais encourus relativement à cet événement. Elle ajoute avoir revu entièrement ses modes de gestion afin d’éviter qu’un tel événement se reproduise.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de