Musées: Gratuité offerte pour les travailleurs de la santé

Rédaction Hebdo Journal
Musées: Gratuité offerte pour les travailleurs de la santé
(Photo : Marie-Eve Alarie)

Afin de remercier les travailleurs de la santé et par le fait même souligner la réouverture de la plupart des Musées au Québec, certains musées de Trois-Rivières se joignent aux 23 musées du Québec qui souhaitent offrir un accès gratuit de leurs installations durant la fin de semaine des 4 et 5 juillet. Idem pour le Musée des cultures du monde, situé à Nicolet.

Outre le musée nicolétain, les travailleuses et travailleurs de la santé auront aussi accès aux musées du Centre Phi, de l’Église St-James, de l’Espace Pauline-Julien, de la Maison amérindienne, du Manoir Boucher de Niverville, du Musée Beaulne, du Musée Boréalis, ainsi qu’au Musée Pop.

Lors de leur visite, les travailleuses et les travailleurs de la santé pourront découvrir un très grand nombre d’expositions et de projets aux quatre coins du Québec. Ensemble, ces musées présentent plusieurs centaines d’artistes historiques et contemporains.

Au Musée Pierre-Boucher, en plus des quatre expositions permanentes présentant des artéfacts de la collection du musée, soient Maurice L. Duplessis, objets personnels appartenant à cet ancien premier ministre du Québec, «Plus grand que Nature», sculptures, «Pierre-Boucher, une vie au service de la nation (1622-1717)», et «Chapelle du Séminaire, histoire de Trois-Rivières». Les deux expositions temporaires «Pastel Toujours» et «Dietrich et Politis, Aquarelles» seront aussi accessibles.

«Depuis plusieurs semaines, le travail acharné et les efforts déployés par les travailleuses et les travailleurs de la santé nous touchent particulièrement, a lancé Andrée Brousseau, directrice générale du Musée Pierre-Boucher du Séminaire de Trois-Rivières. Leur générosité et leurs sacrifices parfois même au détriment de leur propre sécurité nous ont apporté collectivement l’assurance des meilleurs soins de santé dans cette crise sanitaire mondiale.

«Spécialement pour l’occasion, le Musée Pierre-Boucher bonifie son parcours des expositions en vous permettant de monter dans le jubé de la magnifique Chapelle du Séminaire Saint-Joseph, de découvrir l’Orgue Casavant datant de 1903 et d’admirer les quatre-vingt-dix-neuf angelots sous un angle unique.»

S’ajoutent à la liste de gratuités le Musée d’art contemporain de Baie St-Paul, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée contemporain des Laurentides, le Musée d’art de Joliette, le Musée de la civilisation, le Musée de la Gaspésie, le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, le Musée d’histoire de Sherbrooke, le Musée des beaux-arts de Mont-St-Hilaire, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le Musée des cultures du monde, le Musée des Ursulines, le Musée L.H.N/Musée Hôtel des Postes, le Musée National de la Photographie Desjardins, le Musée Pierre-Boucher et le Musée régional de Rimouski.

Pour ce qui est du Musée POP, il a tout récemment accueilli ses premiers visiteurs de la saison estivale. Des mesures sanitaires ont été mises en place pour s’assurer de la sécurité des visiteurs tout en privilégiant une expérience muséale agréable.  (JC)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de