Musée Pierre-Boucher: 125 ans d’art et d’histoire

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Musée Pierre-Boucher: 125 ans d’art et d’histoire
Danielle Brousseau, directrice du Musée Pierre-Boucher, Pierre Leclerc, président du conseil d'administration et Supérieur du Séminaire St-Joseph, et Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Le Musée Pierre-Boucher célèbre ses 125 années d’existence cette année. Pour l’occasion, une panoplie d’activités spéciales s’y tiendront durant l’année.

Le musée situé dans l’enceinte du Séminaire St-Joseph sera notamment le seul lieu en Mauricie à prendre part à la Journée mondiale de l’art lent le 4 avril.

«C’est un mouvement mondial qui existe depuis près de cinq ans. On est dans une société où tout va vite, donc avec cette journée, notre but est de faire découvrir des œuvres, mais que les visiteurs puissent prendre le temps de s’asseoir et de les regarder tranquillement. C’est en silence. Ensuite, les gens vont interagir entre eux et avec l’animateur, dire ce qu’ils ont pensé des œuvres, ce qu’ils y ont vu. C’est une façon d’aborder le réconfort que peut apporter une œuvre d’art», explique Danielle Brousseau, directrice du Musée Pierre-Boucher.

Le Musée se racontera durant deux expositions. La première, qui débutera en juin, mettra de l’avant des objets, œuvres et documents prestigieux relatant l’histoire du musée au fil des années, tandis que l’exposition de l’automne présentera des pièces marquantes de la collection.

«Dans notre collection, on retrouve des œuvres d’artistes d’ici, comme des toiles de Marcelle Ferron, mais aussi des œuvres d’artistes européens, souligne Mme Brousseau. On rejoint une clientèle variée. Notre mission est de donner un peu de bonheur, d’éduquer les enfants et les élèves du Séminaire, aller dans les écoles… On a aussi collaboré à la réalisation d’une murale avec des Néo-Canadiens l’année passée.»

Le Musée tiendra un encan en guise d’activité de financement en octobre, ainsi qu’un 5 à 7 retrouvailles plus tard cette année. La programmation complète est disponible sur le site Internet du Musée Pierre-Boucher.

Par ailleurs, l’aide financière de 346 776$ accordée par le ministère de l’Éducation permettra notamment d’effectuer une révision complète de la collection de 27 000 objets du Musée Pierre-Boucher et d’élaborer un plan d’action visant à mettre en valeur les collections artistiques, historiques et ethnologiques du musée.

«Notre collection est très variée et on souhaite plus se préciser. La programmation est plus bonifiée et intéressante pour les visiteurs. De notre côté, on va redéfinir notre mission : qui ont est, ce qu’on veut être. On va essayer d’en faire émerger un musée un peu différent de ce qu’on est, avec une vision plus élargie, mais sans perdre la base», précise Mme Brousseau.

En 2021, une publication dans laquelle l’institution trifluvienne mettra en valeur, entre autres,  son histoire, ses collections et son évolution verra aussi le jour.

La programmation complète des activités du Musée Pierre-Boucher est disponible au www.museepierreboucher.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de