Reprise des activités de la Communauté entrepreneuriale

Reprise des activités de la Communauté entrepreneuriale

Marie-Andrée Trudel, la nouvelle coordonnatrice de la Communauté entrepreneuriale des Chenaux.

Crédit photo : courtoisie

ENTREPRENEURIAT. Depuis le 1er octobre, Marie-Andrée Trudel a repris le flambeau de la Communauté entrepreneuriale des Chenaux à titre de coordonnatrice. Un plan d’action détaillé sera présenté en début d’année prochaine.

Des partenaires de divers horizons collaborent avec Mme Trudel pour faire la promotion de l’entrepreneuriat. On retrouve parmi eux le préfet de la MRC des Chenaux, Gérard Bruneau, le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette, les Commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie ainsi que Desjardins.

«Toutes ces personnes autour de la table ont un réel désir de contribuer à faire quelque chose de bien, alors c’est très motivant, confie Mme Trudel. Depuis février dernier, la Communauté entrepreneuriale n’avait pas été active en raison du départ de l’ancienne coordonnatrice. Mais là, on reprend le mandat. On veut remettre la Communauté sur les rails et la rendre dynamique.»

«On veut promouvoir ce qui se fait en entrepreneuriat sur le territoire, ajoute cette dernière. Quand j’ai accepté ce mandat, c’est parce que j’avais envie d’aider les entrepreneurs dans leur recherche de financement, de les outiller pour qu’ils sachent ce qui est disponible pour eux. L’un des objectifs est aussi d’encourager les gens à se lancer en affaires.»

La formule des 5 à 7 sera de retour, mais Mme Trudel aimerait également explorer d’autres possibilités. «L’entrepreneuriat, c’est pour tout le monde et ce n’est pas tout le monde qui peut participer à un 5 à 7. Je pense notamment aux mamans qui sont en affaires. Peut-être qu’un déjeuner ou un dîner d’affaires leur conviendrait mieux», explique-t-elle.

La coordonnatrice de la Communauté entrepreneuriale travaille également en collaboration avec l’agente de développement culturel de la MRC, Marie-Pier Lemaire, dans le but de rejoindre davantage d’entrepreneurs culturels tels que les artistes peintres.

Poster un Commentaire

avatar