« Mon boss, c’est le meilleur »

Rédaction Hebdo Journal

« Mon boss, c’est le meilleur »
Mélanie Chandonnet, directrice générale de la TREM, Marie-Eve Bolduc, agente de développement à la TREM et Félix Dupont, chef d'équipe et responsable des communications du CJE Trois-Rivières/MRC des Chenaux. (Photo : (Photo courtoisie))

La première édition du concours « Mon boss, c’est le meilleur » se déroule jusqu’au 17 octobre. Cette initiative de la Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) vise à mettre en lumière les employeurs qui ont à cœur la réussite éducative des jeunes et qui le démontrent en étant à leur écoute et en facilitant leur conciliation études-travail.

« Nous sommes convaincus que notre belle Mauricie regorge d’employeurs modèles et ces gens-là, on veut les connaître. Je pense que c’est une belle façon de donner une petite tape dans le dos à ceux et celles qui pensent à nos jeunes, les soutiennent et les encouragent. Aussi, cela donnera peut-être le goût à d’autres gens du milieu des affaires d’emboiter le pas et d’encourager la conciliation études-travail au sein de leur entreprise », mentionne Mélanie Chandonnet, directrice générale de la TREM. 

Bien que le but premier du concours soit de mettre en valeur les employeurs engagés pour la réussite éducative, il permettra également de faire de la sensibilisation auprès des élèves et étudiants au sujet de la conciliation études-travail, de même que sur les qualités d’un bon patron.

En ce sens, une équipe formée d’une agente de développement de la TREM et d’un conseiller des CJE de la Mauricie effectuera une tournée des différents établissements d’enseignement.

Puisque bon nombre d’élèves et d’étudiants travaillent durant l’été, l’idée de lancer le concours en début d’année scolaire se voulait un bon moment pour leur rappeler l’importance d’ajuster leur horaire, afin que leurs études demeurent leur priorité, fait remarquer la TREM.

 » Actuellement, il y a une importante pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs et il peut être tentant pour les employeurs de sursolliciter les jeunes. Le retour en classe venant de s’effectuer il y a à peine quelques semaines, c’est un bon

moment pour s’adresser aux élèves et aux étudiants afin de les mettre en garde concernant les dangers de vouloir en faire trop », ajoute Mme Chandonnet.

Le concours s’adresse aux élèves et étudiants fréquentant actuellement un établissement scolaire de la Mauricie.  Les étudiants qui inscrivent leur patron au concours courent la chance de gagner l’une des six cartes-cadeaux d’une valeur de 100$ chacune.

Quant à eux, les patrons gagnants se verront remettre un certificat de reconnaissance afin de souligner leurs bonnes pratiques en matière de conciliation études-travail.

Il est possible d’inscrire un patron au concours sur le site de la TREM au trem.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires