Mikaël Zewski contraint de changer d’adversaire

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Mikaël Zewski contraint de changer d’adversaire
Photo Archives

«J’essaye d’atteindre le Top-5 le plus rapidement» – Mikaël Zewski

Mikaël Zewski sera de retour en action le 23 novembre prochain, en direct du Centre Videotron de Québec. Auteur de 9 victoires consécutives, le Trifluvien en sera à son 35e combat chez les professionnels, lui qui montre un dossier de 33 victoires (dont 22 par KO) contre un seul revers subi aux mains de Konstantin Ponomarev.

Zewski aura l’occasion d’occuper la case horaire de la demi-finale dans le cadre du Gala Groupe GYM – Yvon Michel, tout juste avant la grande finale prévue entre Marie-Ève Dicaire (16-0-0, 0 KO) et Ogleidis Suarez 29-3-1 (13 KO). L’athlète de 30 ans devait quant à lui face à l’Américain Brad Solomon (28-1, 9 KO), mais il ne pourra finalement pas se battre au Canada.

«Mon adversaire s’est retiré parce qu’il ne pouvait pas passer les douanes et si l’adversaire qu’on m’offre est celui qui va m’affronter, ça va être un combat, mais vraiment différent à ce que je m’attendais. Mes préparations ont toujours top notchs, alors il va falloir être stratégique selon l’adversaire. Mais bon, l’adversaire non plus ne sait pas encore qu’il va m’affronter, alors on part au même pied d’égalité», confie le champion NABO et IBF Nord-Américain.

«C’est désolant parce que je m’étais entraîné pour Solomon et on avait choisi des partenaires d’entraînement en conséquence. On avait étudié des vidéos aussi alors ça chamboule des choses. C’est plate aussi parce que c’est un adversaire que ça fait longtemps que je voulais affronter et que c’était cool pour moi de pouvoir montrer ce que je peux faire contre lui, surtout qu’il est connu. C’était un adversaire plus technicien alors que je vais sûrement me retrouver avec un adversaire qui vient pour se battre. On va changer le plan de match de bord.»

Solomon avait vu sa séquence de victoires s’arrêter à 26 lorsqu’il a été vaincu par Ponomarev, le même qui s’est aussi payé Zewski. Depuis, il avait remporté les deux seuls combats auxquels il avait pris part. Son combat face au Trifluvien n’aurait été que son quatrième duel en quatre ans.

«Je suis 8e dans le classement World Boxing Organization (WBO) et c’est là que je veux essayer de monter. J’essaye d’atteindre le Top-5 le plus rapidement possible parce que ça va me donner des chances de championnat du monde. Le champion du monde doit se battre souvent, alors plus que je serai haut, plus j’aurai de chances d’être choisi», ajoute le droitier.

«Je veux gagner et être impressionnant. Je vais continuer de faire ce que je fais de mieux et je travaille toujours à m’améliorer. Je veux montrer que j’ai appris de mon dernier combat qui a été difficile et je vais amener de nouvelles choses dans le ring.»

Le Trifluvien occupe aussi le 13e rang du classement de l’International Boxing Federation (IBF) et le 15e échelon du classement World Boxing Council (WBC).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de