Miguël Tourigny a échangé avec quelques équipes de la LNH

Zakary Mercier - Icimedias
Miguël Tourigny a échangé avec quelques équipes de la LNH
Miguël Tourigny (Photo Jonathan Roy/LHJMQ)

Après avoir été ignoré lors du dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey, Miguël Tourigny a mis les bouchées doubles sur la patinoire. Malgré une dernière saison singulière au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le Victoriavillois a su tirer son épingle du jeu.

À sa troisième campagne dans la LHJMQ avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, Miguël Tourigny a véritablement éclos offensivement. Le défenseur a récolté un impressionnant total de 15 buts et 21 mentions d’aide en seulement 32 rencontres en saison régulière. Il a également ajouté huit autres points en neuf parties éliminatoires. Il croit que c’est sa préparation qui lui a permis d’être aussi productif.

«J’ai pris beaucoup de masse musculaire l’été dernier et ça m’a aidé à arriver plus en confiance en début d’année. J’ai poursuivi sur cette lancée pour le reste de la saison», a-t-il mentionné. Son jeu de pied a aussi été un aspect qu’il a amélioré lors de la dernière saison estivale. Il s’était même exilé à Gatineau, l’été dernier, afin d’être suivi par une nutritionniste et pour s’entraîner d’une autre façon.

L’ancien Estacades de Trois-Rivières (Midget AAA) espère que ses prouesses sur la patinoire ont suffisamment attiré l’oeil des recruteurs pour que l’une des équipes de la LNH lui donne sa chance. «J’espère que je vais être réclamé, mais comme j’ai fait l’an dernier, si ça n’arrive pas je ne vais pas baisser les bras.»

Certaines formations ont déjà démontré de l’intérêt envers le jeune défenseur à caractère offensif. «Il y a des équipes qui ont parlé avec mon agent et j’ai moi-même parlé avec quelques équipes, mais je laisse vraiment mon agent s’occuper du dossier», a-t-il ajouté. Il en saura plus sur son avenir professionnel lors du repêchage 2021 de la LNH qui sera présenté le 23 et 24 juillet.

Une série spéciale

Lors du second tour éliminatoire, l’Armada de Blainville-Boisbriand a croisé le fer avec les Tigres de Victoriaville, l’équipe de sa ville natale. «J’étais vraiment excité de jouer contre eux. J’ai toujours aimé jouer contre Victoriaville parce que c’était mon équipe d’enfance», a exprimé Tourigny.

Il connaissait très bien certaines personnes du côté des Tigres. Toutefois, sur la surface glacée, sa seule préoccupation était de gagner. «C’est sûr que c’était spécial parce que je connais les entraîneurs et beaucoup de joueurs qui sont avec l’équipe cette année. En même temps, c’était les séries alors je n’avais pas vraiment d’amis sur la patinoire »

Poursuivre sur sa lancée

Plusieurs mouvements d’effectifs sont à prévoir du côté de l’Armada, mais selon Miguël Tourigny, ce n’est pas une raison pour ne pas viser les grands honneurs. «Ça va être de jouer dans notre identité et de vouloir gagner le gros trophée quand même.»

Sur le plan personnel, il souhaite simplement continuer ce qui lui a permis d’obtenir autant de succès cette saison. «Pour ma part, ça va juste de continuer dans la même direction et d’être encore plus dominant.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires