Micra: Olivier Bédard remporte la palme pour une deuxième fois

Micra: Olivier Bédard remporte la palme pour une deuxième fois

Josée Samson a adoré sa première expérience de course automobile. Photo Marie-Eve Alarie

Avec la collaboration de Jonathan Cossette

GP3R. C’est en ce dimanche avant-midi qu’avait lieu l’épreuve ultime pour les pilotes de la Coupe Nissan Micra. En cette deuxième manche, Olivier Bédard s’est hissé au-devant pour se mesurer à ses adversaires Valérie Limoges et Kevin King, le Trifluvien.  Aussi, cette joute finale déterminera enfin le gagnant du pari entre le maire Yves Lévesque et l’humoriste Michel Barrette.

Voitures alignées, le drapeau vert est donné. En quelques instants, King prend le dessus en arrière du jeune Olivier Bédard. Le trio, King, Bédard et Limoges se suivent de très près. Les dépassements sont difficiles. Le Trifluvien est conscient de son avantage et ne veut pas faire filer son avance.

Quant à nos pilotes régionaux Sylvain Ouellet et Marc Héroux, ils s’échangent leur position, 8e et 9e respectivement. Ce duel se prolongera pour le reste de la course.

Michel Barrette est présent malgré le coup de chaleur qui l’a frappé la veille en fin de course. Quant à Yves Lévesque, il est en piste avec une voiture assez amochée, due à ses accidents des courses passées.

En début de partie, le maire de Trois-Rivières se rapproche de l’humoriste en atteignant le 24e échelon avec une position de différence de son compétiteur.

À la mi-course, les officiels sortent le drapeau bleu, les premiers du classement ont rejoint les derniers.

À ce stade-ci de la course, Olivier Bédard essaie par tous les moyens de trouver une faille qui lui permettra d’accéder à la première position. Kevin King tient son bout malgré la pression de son comparse. Limoges a pris ses distances envers le duo.

Olivier Bédard réussit à déjouer Kevin King au 15e tour. Toutefois, le Trifluvien n’a pas dit son dernier mot. Il étudie toutes les avenues pour reprendre les devants.

En même temps, Michel Barrette et Yves Lévesque se côtoient à la 22e et 23e position. Un accident se produit plus loin, le drapeau jaune est sorti.

Pendant l’intervention sur la piste avec les véhicules de service, les voitures circulent lentement pendant que le temps s’écoule. La compétition reprend lorsqu’il reste 2 minutes 30 secondes au minuteur.

King a perdu son avance et recule à la 4e position à cause d’une pénalité donnée par les officiels. Bédard a repris le flambeau au-devant de Valérie Limoges et Jake Rixton.

C’est avec une grande émotion de fierté qu’Olivier Bédard remporte la première place pour une troisième fois. Il est suivi de Jake Exton et Valérie Limoges. Le Trifluvien Kevin King est finalement 4e.

Marc Héroux, Josée Samson et André Lapointe se sont rendus respectivement à la 7e, 21e et 13e position.

«C’est une expérience à vivre. C’est extraordinaire ce qu’on peut ressentir avec l’adrénaline. Dans le long bout droit, on atteint les 150 km/h. J’avais été bien formé par Valérie Limoges. C’est certain que je veux le refaire, car j’ai eu la piqûre. Je lève mon chapeau à tous les pilotes parce que c’est tellement épuisant. Je ne serais pas prête à courir deux week-ends par mois. Ça prend beaucoup d’énergie, surtout à 51 ans», a témoigné Josée Samson.

Le pilote de Louiseville, Sylvain Ouellet, a terminé 10e au classement. Il est tout de même monté sur la deuxième marche du podium dans la catégorie Senior.

«J’ai eu une pénalité pour ne pas avoir enregistré mes pneus 24 heures à l’avance alors j’ai amorcé la course avec des pneus finis. Je savais que je ne pouvais pas trop tenir la cadence avec les gars devant. Je me suis occupé des trois Barrette en plus ce week-end, alors ça faisait beaucoup de choses à gérer. On s’est loué un grand chapiteau et on a eu du fun. Ça fait une grosse semaine! Ce qui est positif, c’est que je vais tomber 8e au classement général», a-t-il expliqué.

Tandis que pour le pari entre Yves Lévesque et Michel Barrette, c’est finalement l’humoriste qui gagne la manche grâce à son 19e rang. Le maire de Trois-Rivières a terminé la course à la 21e place.

« La course a bien été parce qu’il était derrière moi. Mais rendu au dernier tour, il m’a dépassé! Je me suis dit que ce n’était pas vrai que j’avais mené toute la fin de semaine pour me faire dépasser, soutient Michel Barrette qui était gonflé à bloc par la tournure des événements. Je me suis présenté à côté de lui et je l’ai devancé à mon tour! »

Le maire Lévesque accepte son second rang.

«De finir la course, c’est déjà bon! C’est quand j’ai vu Michel Barrette devant moi à la relance. J’ai poussé et je l’ai dépassé avant les Portes Duplessis. Mais il était en furie et il m’a dépassé dans le virage Du Carmel», a commenté monsieur Lévesque, qui a affirmé qu’il allait respecter son pari de tondre le gazon du parc Champlain.

«C’est le fun! Les gens ne le savent pas, mais ça va vite et c’est épeurant. Et avez-vous vu ce qu’il a fait sur son char ce matin? Il a mis ma face sur sa porte avec une crête de coq sur ma tête!»

Pour souligner sa victoire sur le maire Lévesque, Michel Barrette a reçu une montre Rodania.

Porshe Ultra

Zacharie Robichon a monté la première marche du podium lors de la course de Porshe Ultra présentée aujourd’hui. Il avait une large avance sur son adversaire Roman de Angelis. Ce dernier a été remporté la deuxième place. À quatre minutes de la fin, Étienne Borgeat a grimpé à la troisième position jusqu’à la ligne d’arrivée, complétant dès lors le podium.

Pour le reste de la journée, la programmation du Grand Prix de Trois-Rivières nous réserve les 50 tours de la catégorie NASCAR Pinty’s à partir de 14h18. Jusqu’à présent, c’est Marc-Antoine Camirand qui partira premier sur la ligne de départ grâce à sa performance en qualification. Pour la dernière course du week-end, les stock-cars seront sur la piste à partir de 16h15.

 

 

Poster un Commentaire

avatar