«Mes Finances, mes choix»: 450 000$ sur trois ans

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
«Mes Finances, mes choix»: 450 000$ sur trois ans
Grégoire Brière, Conseiller en éducation financière – Mes finances, mes choix au CJE Trois-Rivières/MRC des Chenaux, Charles Bourbeau, Dany Lacerte, et Pascale Fraser. Photo Jonathan Cossette - Hebdo Journal

C’est ce matin qu’a eu lieu le lancement du projet «Mes Finances, mes choix». Il s’agit d’un programme d’éducation financière – 450 000$ sur trois ans – qui sera offert dès maintenant aux jeunes de notre région grâce au partenariat entre les Caisses Desjardins de la Mauricie, ainsi que les Carrefours jeunesse-emploi (CJE) du territoire.

Bâti sur mesure pour la clientèle desservie par les organismes partenaires, «Mes Finances, mes choix» propose un programme d’éducation financière complet aux jeunes adultes à un moment où ils ont de multiples décisions financières à prendre pour la première fois. Les carrefours

«C’est grâce à un partenariat avec cinq carrefours que ce projet peut prendre vie. Concrètement, il a pour principal objectif de développer l’autonomie financière, d’outiller le jeune adulte à faire des choix de consommations éclairés, responsables et porteurs de valeur, pour lui. L’apprentissage se fait au moyen de variété d’activités, d’ateliers et d’exercices pratiques de façon à favoriser au maximum l’interaction avec les jeunes», a d’abord expliqué Charles Bourbeau, représentant des caisses Desjardins de la Mauricie et directeur général de la Caisse de Mékinac/Des Chenaux.

«Il y a 17 modules dans le programme qui les touchent de très près, notamment ce qui concerne le budget, le crédit, le téléphone cellulaire, le premier appartement, les études et le travail, les services financiers et les outils pour faire face au surendettement. Il est déployé dans 20 régions du Québec. L’an passé, ce sont près d’une centaine d’organismes communautaires et scolaires qui ont assuré la formation d’un peu plus de 75 000 étudiants. C’est une fierté pour nous de lancer ce programme en Mauricie.»

Le programme favorise une approche dynamique et participative. Les 17 modules sont subdivisés en quatre catégories, soit les incontournables (budget, crédit, biens de consommation, acheter/épargner et le surendettement), la vie courante (alimentation, transport, partir en appartement, protection du consommateur et cellulaire), les études et le travail (études, revenus d’emploi, marché du travail, impôts et taxes) et les services financiers (services financiers, assurances et investir).

Il est compatible avec les exigences ministérielles par les thèmes et la façon dont ils sont abordés. De plus, les formateurs ont tous reçu une formation intensive et sont accrédités par le Mouvement Desjardins pour diffuser le contenu du programme.

«Je suis fier de représenter les jeunes ici ce matin», a témoigné Dany Lacerte, participant. «De mon côté, ça m’a apporté beaucoup! J’ai appris comment faire un budget, économiser, faire une épicerie intelligente, comprendre les impôts et les assurances et nos droits sur le marché du travail, tout en m’apportant un réseau social entre jeunes qui se comprennent, car on est tous dans le même bateau.»

«Après seulement quatre mois de diffusion, ce sont 423 jeunes qui ont reçu plus de 911 heures de formation par l’entremise des formateurs accrédités des carrefours jeunesse-emploi. Nous sommes fiers de mentionner un taux de 99% de satisfaction de la part des participants et 97% d’entre eux ont mentionné qu’ils le recommanderaient à un ami», a  pour sa part indiqué Pascale Fraser, directrice du CJE de Shawinigan et représentante des CJE de la Mauricie.

Les Carrefours jeunesse-emploi de la Mauricie offrent gratuitement le programme depuis déjà quelques mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de