Mavrik Bourque se lève tel un vétéran et propulse les Cataractes en séries éliminatoires

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Mavrik Bourque se lève tel un vétéran et propulse les Cataractes en séries éliminatoires

Match d’une importance capitale cet après-midi à Shawinigan alors que les Cats avaient besoin d’un point et d’un revers en temps régulier de Saint John. L’ancien Estacades Mavrik Bourque a inscrit deux buts dans une défaite – en surtemps – de 5 à 4.

Les Cataractes amorçaient le match le couteau entre les dents, sachant que les Sea Dogs tiraient de l’arrière 3 à 0 après 20 minutes de jeu.

Daniel Renaud a choisi sa jeune recrue, Antoine Coulombe, pour amorcer ce duel. Les Tigres envoyaient Fabio Iacobo dans la mêlée.

Peut-être nerveux, le jeune Coulombe s’est fait surprendre entre les jambières par Jordan Brière sur le premier tir des Tigres. Shawinigan a eu son lot de chances, dominant 12 à 4 au chapitre des tirs au but, en plus de toucher un poteau.

Les hommes de Daniel Renaud entamaient le deuxième vingt alors que Moncton menait 5 à 1 sur Saint John.

Bénéficiant d’un avantage numérique dès les premiers instants, les locaux ont vu Mavrik Bourque venir habilement dévier le lancer de Leon Denny pour créer l’égalité 1 à 1.

Quelques minutes plus tard, Shawinigan se retrouvait de nouveau en attaque à cinq. Bourque a montré tout l’étendu de son talent, encore! Il a remis à Jan Drozg, avant de se positionner pour un tir sur réception. Tir qu’il a partiellement raté, mais que Jérémy Martin a récupéré pour battre le gardien des Tigres.

Les visiteurs n’allaient pas baisser les bras et ils ont eux aussi profité d’une supériorité numérique pour créer l’égalité 2 à 2. Egor Serdyuk a effectué une belle percée dans la zone des Cats avant de se servir du défenseur comme écran pour marquer dans la partie supérieure.

À la 15e minute de jeu, Mikhail Abramov est venu donner les devants aux Tigres, mais Jan Drozg répliquait à l’aide d’un tir foudroyant avec un peu moins de 3 minutes à écouler au cadran.

Douche d’eau froide en fin d’engagement alors qu’Abramov a profité d’un revirement pour s’amener à toute vitesse à la droite de Coulombe qu’il a battu à l’aide d’un tir parfait dans le haut du filet.

Les Cats amorçaient la troisième période en sachant qu’un point pouvait les conduire en séries éliminatoires compte tenu de la marque finale de 6 à 4 en faveur de Moncton face à Saint John. Daniel Renaud a décidé d’amener le vétéran gardien Justin Blanchette dans le match.

On se transporte à la 7e minute de jeu, de nouveau en situation d’attaque à cinq pour les Cataractes. Mavrik Bourque décide de décocher un boulet de la ligne bleue et ça porte de fruit, car il a soulevé l’euphorie au Centre Gervais Auto, et du même coup porté le pointage à 4-4.

Valentin Nussbaumer croyait bien donner l’avance aux siens quelques secondes plus tard, mais son lancer a terminé sa course sur le poteau de Iacobo. À mi-chemin de la période, Justin Blanchette est venu se signaler face à un joueur des Tigres qui s’amenait en échappée.

Blanchette a réalisé quelques arrêts clés par la suite, sécurisant le point dont avait besoin les Cataractes pour participer à la grande danse du printemps.

En surtemps, la rondelle a échappé à Blanchette tandis que Conor Frenette passait derrière lui pour la pousser au fond du filet.

«On a joué une bonne première période et il fallait revenir en troisième. Quand ça ne marche pas, tu essayes des changements alors c’est pourquoi j’ai amené Justin (Blanchette) et ça s’est avéré payant», a commenté l’entraineur-chef des Cats, Daniel Renaud, tout sourire.

«C’est le fun! Il y a plusieurs matchs où l’on méritait des points dernièrement et on n’y parvenait pas. L’an dernier, on a terminé égal-égal à Saint John, cette année, c’est un point qui nous sépare et dans trois ans, on va probablement se battre en haut avec eux autres. (…) De faire les séries avec ce point-là est le plus bel exemple de comment la ligne est mince entre le succès et entre l’échec.»

Et à propos du jeune Bourque? «Il est incroyable! C’est le meilleur joueur de 16 ans dans la Ligue et il adore ces occasions où il veut faire la différence. On le voit dans sa façon de jouer.»

«On avait pas le choix d’aller chercher un point et ça fait du bien!», a pour sa part laissé tomber Bourque. «On est en séries! C’est un des top-matchs de ma carrière, c’est sûr. Peu importe ma fiche personnelle ce soir, l’important c’était d’aller chercher ce point.»

«C’est excitant d’entrer dans l’action de cette façon et on y va sur l’adrénaline», ajoute Blanchette. «On voulait tellement gagner pour nos trois gars de 20 ans. On voulait leur offrir des séries éliminatoires.»

3356 spectateurs étaient présents pour ce duel.

En raison de la distance supérieure à 600 km entre les deux villes, le format 2-3-2 sera adopté. C’est donc dire que les deux premiers duels de la série auront lieu en Abitibi, la série se transportera à Shawinigan pour les parties 3 à 5 et elle se terminera au domicile des Huskies avec les deux derniers affrontements. Le calendrier de la série sera disponible prochainement sur le site internet de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

La mise en vente des billets pour la première ronde commencera lundi à 9h.

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de