Mauricie: 1,265 M $ pour les forêts privées

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Mauricie: 1,265 M $ pour les forêts privées

ENVIRONNEMENT. Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 1 265 400 $ pour l’exercice financier 2014-2015 dans le cadre du Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées.

«Le secteur forestier contribue au développement économique de l’ensemble de nos régions. Par leur engagement et leur dynamisme, les propriétaires de lots privés créent de la richesse dans nos communautés et jouent un rôle prépondérant dans la filière forestière régionale», indique Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises, à l’Allègement règlementaire et au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Le Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées, qui est doté d’une enveloppe de 28,5 millions de dollars pour 2014-2015, offre un soutien financier et technique aux producteurs forestiers et permet de mieux planifier les activités forestières dans les régions.

Ce programme d’aide se traduit notamment par l’exécution de travaux sylvicoles et la fourniture de plants pour le reboisement. Le programme est administré par les agences régionales de mise en valeur des forêts privées du Québec, qui orientent la gestion de leur propre territoire.

«Considérant l’abolition en 2013 de la contribution du gouvernement fédéral liée à l’Initiative de renforcement de l’activité des collectivités du Québec- Sylviculture, qui était dotée d’une enveloppe de près de 5 millions de dollars en forêt privée, le gouvernement du Québec a maintenu ses investissements au même niveau que par le passé.

Dans le contexte budgétaire actuel, c’est non négligeable. Nous avons la nette intention de continuer à travailler de concert avec les partenaires et les propriétaires dans l’intérêt des travailleurs et des communautés. Nous conservons comme objectif d’améliorer la productivité et la compétitivité de toute la forêt québécoise, et ce, afin de stimuler le développement économique de nos régions et d’accroître la compétitivité de notre industrie forestière.

Avec cette annonce et la reprise des travaux de la Table des partenaires de la forêt privée que je présiderai, nous confirmons nos intentions et respectons nos engagements», affirme pour sa part Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Rappelons que le Chantier sur l’efficacité des mesures en forêt privée dévoilera ses recommandations cet automne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de