Martine Lesieur nommée directrice générale de la Fondation de l’Université

Par superadmin
Martine Lesieur nommée directrice générale de la Fondation de l’Université
Martine Lesieur vient d’accéder à la direction générale de la Fondation de l’UQTR.

La Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) vient d’annoncer la nomination de Martine Lesieur au poste de directrice générale de l’organisme. Faisant carrière à l’UQTR depuis 1980, Mme Lesieur agissait déjà en tant que directrice générale par intérim de la Fondation depuis le départ de Marianne Méthot au mois de novembre 2007.

«Nous accueillons avec le plus grand bonheur la nomination de Madame Lesieur au poste de directrice générale», mentionne Raymond Tardif, président du conseil d’administration de la Fondation de l’UQTR. «Mme Lesieur est reconnue tant à l’UQTR que dans la région trifluvienne pour son leadership, sa détermination et sa rigueur. Elle connaît très bien le fonctionnement de l’UQTR pour y avoir œuvré depuis plusieurs années et dispose également d’une excellente connaissance du milieu régional. Ces importants atouts lui permettront, j’en suis convaincu, de tirer le meilleur avantage des occasions qui se présentent pour assurer le succès de la mission et des objectifs de la Fondation.»

Pour sa part, Martine Lesieur affirme être prête à relever les défis et donner un nouveau souffle à l’organisme. «Je suis très heureuse et stimulée de me voir confier la direction générale de la Fondation de l’UQTR. Je crois fermement en la mission de la Fondation ainsi qu’en son rôle capital pour l’UQTR, notamment en ce qui concerne l’essentiel soutien financier aux étudiants et le nécessaire développement de l’Université. À cet égard, la Fondation entend adopter un positionnement fort en lien avec les enjeux stratégiques de l’UQTR et accentuer sa présence dans les milieux socioéconomiques et auprès de la communauté régionale», soutient Mme Lesieur.

Martine Lesieur, qui poursuit actuellement des études doctorales d’administration, est une personnalité bien connue dans le milieu régional et universitaire à Trois-Rivières. Elle a occupé différents postes au sein de l’UQTR depuis 1980, entre autres, ceux de coordonnatrice des programmes communautaires au Centre de l’activité physique et sportive (CAPS), d’agente d’information responsable des relations publiques au Service des communications et de conseillère en ressources humaines au Service du développement organisationnel de l’Université. De plus, Mme Lesieur agit à titre de représentante de l’UQTR auprès de différents milieux socioéconomiques de la région depuis plusieurs années. Elle a également fait sa marque comme coordonnatrice de l’ensemble des opérations entourant l’organisation du 75e Congrès de l’ACFAS à l’UQTR en mai 2007, le plus gros événement de ce type que la ville de Trois-Rivières ait accueilli à ce jour. Outre ses fonctions à l’UQTR, Mme Lesieur a travaillé pour le Collège Laflèche en 2002-2003, où elle assurait notamment la coordination des activités de la Fondation de cet établissement. Enfin, soulignons le côté athlète de la nouvelle directrice générale de la Fondation de l’UQTR qui, entre 1977 et 1980, fut membre de l’équipe canadienne de ski alpin.

La Fondation

La Fondation de l’UQTR, proactive grâce à la générosité de ses donateurs, contribue à la formation de la relève de notre société et permet aux futurs professionnels, aux chercheurs et aux entreprises d’être en mesure d’affronter, avec les meilleurs outils, les défis d’un monde en constante évolution. La Fondation joue un rôle de catalyseur du développement, en participant à la réussite des étudiants par l’attribution de bourses, de même qu’en soutenant les projets académiques, la recherche et la créativité au sein de l’Université.

Une histoire qui se façonne

En 1986, la Fondation de l’UQTR posait ses assises avec comme objectif principal le développement de l’Université, afin que celle-ci demeure à la fine pointe et attire des étudiants et chercheurs de haut calibre. Aujourd’hui, forte de deux campagnes majeures de financement et d’une quinzaine de campagnes annuelles, la Fondation a tissé d’étroits liens avec près de 12 200 donateurs individuels et 800 entreprises ayant offert leur soutien par l’entremise de dons en argent ou en matériel. Bien ancrée dans son milieu, la Fondation poursuit sa volonté de bâtir l’avenir, avec le soutien de ses donateurs qui façonnent son histoire.

Source: Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières

L’Hebdo Journal

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de