Mario Jean, Daniel Gélinas et Éric Forest intronisés

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Mario Jean, Daniel Gélinas et Éric Forest intronisés
Mario Jean (Photo Jonathan Cossette Hebdo Journal)

Le Département d’études en loisir, culture et tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a rendu hommage à trois nouveaux diplômés exceptionnels, ce jeudi après-midi, dans le cadre des activités du 50e anniversaire de son programme de baccalauréat.

L’humoriste Mario Jean, le producteur de spectacles Daniel Gélinas, ainsi que le sénateur Éric Forest ont reçu leur étoile Pythagore et sont maintenant intronisés aux «Allées de la renommée de l’UQTR».

Détenteur d’un baccalauréat en récréologie (1988), Mario Jean est sans contredit un incontournable de l’humour au Québec avec plus de 1 200 représentations à son actif et près d’un million de spectateurs. Sa carrière, qui a débuté il y a plus de 25 ans, est également marquée par de nombreux rôles à la télévision, au cinéma et au théâtre. Artiste engagé dans sa communauté, il a reçu le Prix du Dépassement Métro pour son implication auprès de la Fondation Mira en 2016.

«Merci beaucoup et je suis vraiment touché, vraiment ému», a-t-il témoigné. «Dans mon métier, on reçoit des prix, mais le prix que je reçois aujourd’hui est hors-norme. J’ai beaucoup de fierté et je remercie les gens du département qui sont pas mal jeunes à ce que je peux voir (rires). Même si j’ai bifurqué en cour de route, tout ce que j’ai appris ici, soit mon esprit d’analyse, mon esprit de recherche et la rigueur, c’est tout ce que vous nous avez appris qui reste et demeure.»

Éric Forest (Photo Jonathan Cossette – Hebdo Journal)

De son côté, le Sénateur Éric Forest a investi 40 ans de sa vie au développement de l’Est-du-Québec. Ce diplômé du baccalauréat en récréologie (1977) a notamment été maire de Rimouski de 2005 à 2016. M. Forest, nommé sénateur en 2016, est très engagé dans plusieurs causes sociales et il s’est particulièrement investi pour l’implication des jeunes et des femmes en politique dans le cadre de ses fonctions à l’UMQ et au mouvement L’Effet A.

«Je suis agréablement touché, a-t-il lancé. Je me souviens de mon premier cours ici, avec Jean-Pierre Lavigne, où nous étions 105 étudiants et il nous avait dit que nous serions tous des produits finis en sortant. Je ne suis pas encore tout à fait fini (rires), mais bon. Au-delà des connaissances, on m’a appris la capacité à être ouvert et sensible aux gens, et c’est ce qui m’a servi tout au long de ma vie politique.»

Finalement, avec 30 ans d’expérience dans l’organisation d’événements culturels, Daniel Gélinas a géré tous les types d’organisations. Il a notamment contribué, de 2002 à 2017 comme directeur général, à faire rayonner le Festival d’été de Québec. Détenteur d’une maîtrise en sciences du loisir (1984), il a aussi oeuvré auprès du Carnaval de Québec, des festivités du 400e anniversaire de la ville de Québec et de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières.

Rappelons qu’en mars derniers, les 53 lauréats des prestigieux prix Pythagore, remis depuis 2005, ont obtenu leur propre étoile à l’UQTR dans lesdites nouvelles «Allées de la renommée», tel un fameux «Hollywood Walk of Fame». ( https://www.lhebdojournal.com/uqtr-biz-parmi-les-immortels/ )

Aussi à lire : «La flamme est encore là, et mon public est encore là!» – Mario Jean | https://www.lhebdojournal.com/la-flamme-est-encore-la-et-mon-public-est-encore-la-mario-jean/

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de