Jean-François Dumoulin confiant, Marc-Antoine Camirand fébrile

Par Rédaction Hebdo Journal
Jean-François Dumoulin confiant, Marc-Antoine Camirand fébrile
Photo: Matthew Manor/NASCAR

Passionné de se retrouver en piste de nouveau sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park (Bowanville, Ontario), Jean-François Dumoulin entend se battre pour rien de moins que le podium lors de l’ouverture de la saison en série NASCAR Pinty’s qui aura lieu ce week-end. De son côté, Marc-Antoine Camirand a rarement été aussi excité d’entamer une saison de course automobile. 

Jean-François Dumoulin et l’équipe #04 (Spectra Premium | Groupe Bellemare | Trois-Rivières Mitsubishi | MIA | Bernier Crépeau Chrysler Fiat) seront très sollicités ce week-end avec Jean-Frédéric Laberge qui se joint à l’équipe au volant de la voiture #91.

«Nous avons vraiment hâte de démarrer la saison», commente Jean-François Dumoulin. «Nous avons terminé au pied du podium ici l’an dernier et avec les améliorations apportées, ainsi que la séance d’essais fructueuse au début du mois, nous sommes confiants de bien faire. Lorsque la stratégie d’arrêts aux puits est impliquée, c’est toujours le fun pour l’ensemble de l’équipe#04, d’autant plus que nous avons un nouveau type de pneu cette année.»

Notez que Dumoulin Compétition préparera les voitures pour deux nouveaux pilotes cette année, soit Laberge et Raphaël Lessard (circuit ovale Autodrome Chaudière). «Nous avons travaillé différemment sur les voitures l’hiver dernier et nous sommes plus prêts que jamais. Les premières années d’opération, nous devions acheter des voitures de différents fournisseurs et les pièces n’étaient pas adaptées d’une voiture à l’autre. Ensuite, nous avons bâti nos propres châssis, ce qui nous permet maintenant d’accueillir d’autres pilotes dans l’équipe et être d’autant plus efficaces dans la préparation et les réglages des voitures», explique Robin McCluskey, chef d’équipe et préparateur.

Photo: Matthew Manor/NASCAR

Marc-Antoine Camirand excité

La fierté de Saint-Léonard-d’Aston, qui sera au volant de la voiture #22 – Chevrolet Camaro GM Paillé – ne vise rien de moins que le premier rang des pilotes cette saison.

«Je me sens comme si j’avais 7 ans et que c’était ma première année en karting! L’hiver a été long. Je suis vraiment excité de commencer la saison en fin de semaine», a-t-il lancé.

Camirand, qui entame une deuxième année à temps plein avec l’appui du concessionnaire GM Paillé, anticipe avec fébrilité le défi supplémentaire qu’apportera la nouvelle réglementation de pneumatiques qui impose les pneus General Tire à toutes les voitures de la série NASCAR Pinty’s.

«Les nouveaux pneus ramènent tout le monde à la case départ. Ça devrait changer beaucoup les ajustements de la voiture et la stratégie que nous allons adopter. J’espère que nous pourrons profiter du fait que nous sommes trois pilotes au sein de l’équipe afin d’apprendre plus rapidement à travailler avec ces nouveaux pneus», a témoigné Camirand.

Au cours des dernières semaines, les équipes de la série NASCAR Pinty’s ont eu l’occasion de faire des essais à deux reprises sur le rapide circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park.

«Avec la pluie, nous n’avons pu faire qu’une trentaine de tours. Déjà, nous avons remarqué que les pneus étaient beaucoup plus rapides, malgré une température extérieure assez froide, mais qu’ils se dégradaient aussi très vite. J’ai hâte de voir en course. Je crois que ça va devenir un élément important de la stratégie», a expliqué Camirand, spécifiant que le Clarington 200 est l’une des plus longues épreuves sur circuit routier de la saison.

L’objectif ultime du pilote de la Camaro GM Paillé n° 22 reste de remporter le championnat de la série NASCAR Pinty’s. «Je suis motivé au maximum, d’autant plus avec le retour de pilotes bien connus dans la série comme Alex Labbé et Jason Hathaway. Je sens qu’il y a un niveau de compétition et de parité qui rendra le championnat très intéressant. J’ai toujours aimé courir dans ces conditions et une chose est sûre, je ne vais pas là pour finir deuxième!», a-t-il conclu. (JC)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de