Maintien à domicile ou maison de retraite ?

Maintien à domicile ou maison de retraite ?

En vieillissant vient une question que l’on repousse souvent le plus longtemps possible, mais à laquelle il faut faire face tôt ou tard : maintien à domicile, ou maison de retraite ? Faire un choix entre ces deux options n’est pas chose aisée. En effet, il y a une grosse part d’émotivité dans le processus décisionnel, mais les éléments qui compteront vraiment dans votre décision seront très terre-à-terre : l’état de santé de l’aîné dont il est question, la situation familiale, la situation géographique ainsi que les revenus ou le budget disponibles.

La santé, d’abord et avant tout

Votre principale préoccupation devrait d’abord être de pouvoir garantir un environnement sécuritaire à la personne âgée. Le premier réflexe de la famille immédiate est souvent d’envisager un placement en maison de retraite ; pourtant, la plupart des personnes âgées préféreraient demeurer chez elles. Dans ce contexte, il faut évaluer l’état de santé de l’aîné, afin de pouvoir prévoir un environnement adéquat.

Il existe plusieurs types de maisons de retraite, avec des services prévus en fonction du degré d’autonomie des personnes âgées. Ainsi, on retrouve des endroits qui ressemblent davantage à des appartements avec une zone commune, des salles d’entraînement, des jardins, un hall d’entrée, une bibliothèque, etc. Il existe des endroits mixtes, c’est-à-dire où on retrouve certains services sur place (infirmière, médecin, pharmacien, etc.), mais où le résident est tout de même autonome ou semi-autonome (il a son propre appartement ou sa propre chambre). Finalement, il y a des endroits prévus pour les personnes qui nécessitent un suivi médical beaucoup plus régulier ainsi que des soins constants.

Si votre proche est encore très autonome, alors le maintien à domicile peut être une avenue intéressante : il faut alors prendre le temps d’adapter le milieu afin que ce dernier soit sécuritaire, et prévoir un service d’aide à domicile ou des visites de l’entourage familial régulières. En effet, les chutes constituent l’une des causes de mortalité les plus fréquentes des personnes âgées ; un soin important doit donc être apporté à l’adaptation de la demeure, par exemple en enlevant les tapis, en revoyant l’éclairage ou encore en diminuant la hauteur du lit.

L’aspect financier et émotif

Souvent, il est plus valorisant pour une personne âgée de pouvoir demeurer dans son environnement, puisqu’il s’agit d’un milieu connu et que cela lui permet de conserver une plus grande liberté. L’aspect social est toujours en prendre en compte dans la décision, puisqu’il a un effet non négligeable sur le maintien en santé des personnes âgées.

Malgré tout, la décision finit souvent par se prendre en fonction de l’aspect financier, c’est-à-dire des coûts liés à chaque option. Si le maintien à domicile peut sembler moins dispendieux de prime abord, il faut néanmoins considérer les coûts inhérents aux services d’aide à domicile et aux travaux d’aménagement dans la prise de décision.

Sachez cependant que de nombreux programmes d’aide financière sont disponibles aux niveaux provincial et fédéral au Canada, afin que vous puissiez faire un choix éclairé et valorisant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de