L’UQTR reçoit 160 000$ gracieuseté de la Fondation Luc Maurice

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
L’UQTR reçoit 160 000$ gracieuseté de la Fondation Luc Maurice
Photo UQTR

La Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a reçu un important soutien financier de 160 000$. Le montant viendra permettre à deux projets de voir le jour au Laboratoire interdisciplinaire de recherche en gérontologie (LIREG) de l’Université.

Le don provient de la Fondation Luc Maurice. «Il est démontré que le fait d’avoir peu de contacts ou des relations de faible qualité avec les autres constitue, chez les aînés, un problème croissant qui a des conséquences négatives sur leur santé physique et mentale», a-t-il confié.

«L’UQTR est une université à l’avant-garde et reconnue pour son esprit d’innovation, notamment en santé et en loisirs, deux domaines essentiels à la qualité de vie des plus âgés. Notre soutien au laboratoire interdisciplinaire s’inscrit parfaitement dans la stratégie philanthropique de notre fondation et nous sommes très heureux de cette collaboration qui fait avancer le mieux-vieillir au Québec.»

Le premier programme, «En route vers une vie plus heureuse», visera à soutenir les participants dans l’élaboration d’un projet personnel qui donne du sens à leur vie tout en leur permettant de s’engager socialement pour faire bénéficier la société de leurs compétences. C’est un don de 100 000$ que la Fondation Luc Maurice verse à ce projet prometteur, dirigé par Sylvie Lapierre, Ph. D. professeure titulaire au département de psychologie et co-directrice du LIREG.

«Les groupes seront animés par des étudiants au doctorat qui auront suivi une formation spécifique à l’application du programme En route vers une vie plus heureuse. De plus, des étudiants seront aussi impliqués dans l’évaluation scientifique des effets du programme», a précisé Sylvie Lapierre.

Centré sur l’action et la résolution de problèmes, en plus d’être conçu dans une approche cognitive comportementale et psychoéducative, le programme consiste en une série de 12 rencontres de deux heures par semaine en groupes de huit participants.

La Fondation Luc Maurice appuie également le projet Voisin-Âge qui invite la population de Trois-Rivières à soutenir les personnes âgées vivant seules. Piloté par Les Petits Frères, Voisin-Âge vise à briser l’isolement chez les personnes âgées et les conséquences qui en découlent. Dans le cadre de ce projet, des «voisineurs» poseront des gestes significatifs auprès de personnes âgées à travers diverses activités en lien avec leurs besoins.

L’organisme voit un don de 60 000$ être octroyé à la Fondation de l’UQTR pour appuyer les travaux qui seront dirigés par Marjolaine Landry, professeure au Département des sciences infirmières et co-directrice du LIREG.

«Nous sommes heureux que l’expertise des membres de notre laboratoire et de notre université soit mise au service d’une si belle initiative. Notre souhait est que les recommandations qui découleront de cette étude sur Voisin-Âge puissent soutenir son déploiement à plus grande échelle et ainsi contribuer au bien-être des personnes âgées en situation d’isolement», a expliqué Mme Landry.

«Nous sommes très reconnaissants à la Fondation Luc Maurice pour son appui financier qui favorisera l’avancement des connaissances pour le mieux-être des aînés du Québec. C’est là un exemple important de ce que la recherche peut apporter pour l’épanouissement et la santé des doyens de notre société. Nous tenons à remercier du fond du coeur la Fondation Luc Maurice», a pour sa part confié André St-Onge, président du conseil d’administration de la Fondation de l’UQTR.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de