L’UQTR dévoile son nouveau terrain de soccer et sa nouvelle piste d’athlétisme

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
L’UQTR dévoile son nouveau terrain de soccer et sa nouvelle piste d’athlétisme
Shany Black, entraîneur de la formation masculine de soccer des Patriotes, Christian Blanchette, recteur de l'UQTR, et Simon Bélanger, directeur adjoint du Service de l'activité physique et sportive, se réjouissent des rénovations majeures apportées à la piste d'athlétisme et au terrain de soccer. (Photo courtoisie)

Après des travaux de réfection qui auront duré près d’un an et nécessité un investissement de plus de quatre millions de dollars, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a dévoilé un tout nouveau terrain synthétique de soccer et une piste d’athlétisme des plus modernes.

Cette réfection fort attendue était devenue nécessaire puisque les installations ne répondaient plus aux normes et exigences des fédérations sportives. Rappelons que la piste de course avait été construite en 1975 pour la tenue des Jeux du Québec et que le terrain de soccer avait été inauguré en 2004.

L’attente aura toutefois valu la peine. Le terrain synthétique peut maintenant accueillir, grâce à son lignage, du soccer à onze ou à sept joueurs. Quant à elle, la piste d’athlétisme de 400 mètres compte huit corridors, ainsi qu’une section dédiée aux sprints de 100 mètres. En plus des sportifs, le site compte de nouvelles estrades pouvant accueillir 800 personnes, ainsi qu’une vaste galerie de presse tout équipée.

«Dès qu’on entre sur le terrain, on remarque la grande qualité des installations et tout le potentiel du site. Il deviendra un précieux atout pour le développement de nos étudiants-athlètes, mais aussi pour la pratique du sport récréatif et l’accueil de compétitions de grande envergure qui feront rayonner l’UQTR et la Ville de Trois-Rivières», a confié le recteur de l’UQTR, Christian Blanchette.

Championne canadienne lors de la dernière saison disputée en 2019, la formation masculine de soccer des Patriotes retrouve donc son domicile après avoir dû disputer ses trois dernières saisons sur le terrain du Séminaire de Trois-Rivières. Les joueurs de l’entraîneur Shany Black ont déjà commencé à s’entraîner sur la nouvelle surface, à l’instar des membres de l’équipe féminine de soccer, ainsi que des formations d’athlétisme et de cross-country des Patriotes.

«C’est pour nous un immense plaisir, mais aussi un réel avantage du point de vue logistique de s’entraîner et jouer sur notre propre terrain. Avec le championnat national de 2019 et l’excellente réputation de notre programme de développement, cette nouvelle infrastructure s’ajoute à la longue liste des arguments qui favorisent le recrutement d’étudiants-athlètes au sein des Patriotes», a témoigné Shany Black.

Nombreux partenaires impliqués

Financées par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (1 749 062 $), la Ville de Trois-Rivières (1 000 000$), la Fondation de l’UQTR (750 000 $) et l’UQTR (555 562 $), ces installations offrent de nouvelles opportunités pour le développement du tourisme sportif, un secteur dans lequel la Ville de Trois-Rivières aimerait se hisser parmi les cinq principales destinations au Québec.

«Trois-Rivières compte un important portefeuille de plateaux sportifs et l’UQTR, par ses installations et son expertise dans la présentation d’événements, est un partenaire de choix pour nous aider à faire de notre ville un incontournable dans le domaine du tourisme sportif. Nous sommes très fiers d’avoir contribué à la réfection des installations de l’UQTR et nous espérons y présenter bientôt des championnats majeurs et des événements qui bénéficieront à notre notoriété et à la qualité de vie de nos citoyens», a pour sa par lancé le maire Jean Lamarche.

Du côté de la Fondation de l’UQTR, on se réjouit de la participation à ce projet qui viendra contribuer à la vie universitaire, une fois que les rassemblements seront à nouveau permis.

«Nous sommes heureux de participer à la réalisation de ces installations de haut niveau qui permettront à nos étudiants-athlètes d’atteindre leur plein potentiel, chez nous, à Trois-Rivières. Il s’agit là d’un atout stratégique additionnel grâce auquel notre université contribue au développement de nos jeunes et au rayonnement de notre ville. Nous avons très hâte de voir les estrades bondées de spectateurs venus pour encourager nos Patriotes ou assister à des événements rassembleurs», a confié Daniel Milot, directeur général de la Fondation de l’UQTR et ancien capitaine des Patriotes.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires