Lowe’s ferme 34 de ses magasins RONA et Réno-Dépôt

Par Rédaction Hebdo Journal
Lowe’s ferme 34 de ses magasins RONA et Réno-Dépôt
Photo Jonathan Cossette

Le géant Lowe’s annonce ce matin la fermeture de 34 magasins RONA et Réno-Dépôt à travers le Canada, dont 12 au Québec. La Mauricie et le Centre-du-Québec sont durement touchées par cette nouvelle, comptant cinq magasins qui fermeront leur porte. À Trois-Rivières, le Réno-Dépôt et le Rona du secteur Cap-de-la-Madeleine (rue Philippe-Francoeur) sont touchés par la vague de fermeture.

Lowe’s Canada explique que certaines mesures ont été prises à la suite d’une révision stratégique de ses opérations, afin d’améliorer sa performance et de mieux se positionner pour l’avenir. La fermeture de 34 magasins sous performants pour optimiser son réseau fait partie de ces mesures.

«Bien qu’il ne soit jamais facile de prendre des décisions qui ont un impact sur nos associés et leurs familles, fermer des magasins sous performants est une étape nécessaire de notre plan visant à assurer la stabilité et la croissance à long terme de notre entreprise canadienne», a déclaré Tony Cioffi, président par intérim de Lowe’s Canada.

Photo via Google Street View

Les magasins touchés dans la région fermeront leurs portes le 31 janvier prochain.

Magasins qui seront fermés dans la région

  • RONA Bécancour (3365, boulevard Bécancour)
  • RONA Nicolet (2145, boulevard Louis-Fréchette)
  • RONA Saint-Tite (700, rue Notre-Dame)
  • RONA Trois-Rivières (15, rue Philippe-Francoeur)
  • Réno-Dépôt Trois-Rivières (4575, boulevard des Forges)
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Stephane Pipon Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Stephane Pipon
Guest
Stephane Pipon

Oser prétendre une désolation vis-à-vis les employés (appelé associé) est prendre les Québecois pour des caves!

On se doit de respecter SES EMPLOYÉS.

De grâce, cessez d’utiliser le terme « associé ». Car on ne fait pas ça à son associer.