Les touristes québécois ont craqué pour la Mauricie cet été

Les touristes québécois ont craqué pour la Mauricie cet été
Sur la photo, on retrouve l'équipe de direction de Tourisme Mauricie; Lyne Rivard (à gauche), directrice Services aux membres; le directeur général Stéphane Boileau; et Joany Dufresne, directrice Communication et Marketing. (Photo : (Photo Jean-Gabriel Pothier - Tourisme Mauricie))

Près de 70% des  répondants d’un sondage mené par Tourisme Mauricie auprès de ses membres ont dit avoir enregistré à l’été 2021 un achalandage supérieur à celui de l’année précédente au cours de la même période

« Ça peut paraître banal, mais quand on prend en considération les mesures sanitaires qui restreignaient le nombre de clients dans les établissements et  les problématiques qu’ont rencontrées nos membres en raison du manque de main-d’œuvre, on peut se réjouir « , affirme Stéphane Boileau, directeur général de Tourisme Mauricie, au cours d’un point de presse visant à faire le bilan de la dernière saison.

La région a  enregistré une hausse de 46% des nuitées occupées de mai à août et le taux d’occupation moyen a augmenté de 15.3% comparativement à la même période l’an dernier. Compte tenu que les touristes internationaux n’ont pu  entrer au pays qu’à la mi-août, c’est donc dire que les Québécois ont profité de la levée des restrictions de déplacement entre les régions pour découvrir la Mauricie.

« Nous étions traditionnellement reconnue comme une destination d’escapade de courte durée. Ce qu’on a constaté cet été, c’est un changement dans la façon des Québécois de voyager dans notre région. On ne vient plus que le temps d’un week-end, on y vient pour la semaine », souligne Lyne Rivard, directrice Services aux membres chez Tourisme Mauricie.

Tourisme Mauricie avait constaté dès 2020 l’intérêt ravivé des Québécois pour le plein air. C’est donc sans surprise que la plupart des campings, pourvoiries et autres attraits en nature de la région ont connu un fort achalandage au cours de l’été. Même que certains d’entre eux ont battu des records  d’achalandage.

Les villes mises en valeur

Du côté des villes, la reprise des événements  culturels et des festivals leur a permis de vibrer à nouveau, après une année particulièrement difficile. Tourisme Mauricie avait d’ailleurs axé ses actions marketing et sa stratégie média sur la mise en valeur de la  dualité qu’offre la Mauricie entre l’urbanité et la nature, la proximité entre ses deux univers qui fait d’elle  une région distinctive.

Les diverses campagnes menées sur les réseaux sociaux par Tourisme Mauricie et ses partenaires ont  permis de rejoindre près de 1,4 millions de Québécois, tandis que le site Internet (blogue inclus) a été consulté  à plus de 1,9 millions de reprises durant la période estival, une hausse de 41.6% comparé à 2019, une année  record pour le tourisme en Mauricie.

Priorité sur le recrutement de main-d’œuvre

Malgré ce portrait positif, Stéphane Boileau souligne que l’été n’a pas été facile pour tous alors que  la pénurie de main-d’œuvre n’a pas été sans conséquence dans les derniers mois. Pas moins de 53% des répondants au sondage, tous secteurs confondus, ont signifié avoir été affectés par le manque de personnel.

Cet impact s’est traduit, pour la plupart, par une diminution des heures d’ouverture, des fermetures occasionnelles ou complètes, des offres de services réduites, des limitations quant au nombre d’occupants et de participants et une implication accrue des membres de la direction dans des tâches opérationnelles quotidiennes.

« Le manque de main-d’œuvre va faire plus mal à l’industrie que la pandémie en soit, soutient Stéphane Boileau. Des actions doivent absolument être prises en concertation avec divers acteurs du milieu, dont les gouvernements provincial et fédéral, pour soutenir nos entreprises dans le recrutement de main-d’œuvre, notamment en ce qui a trait au recrutement de travailleurs étrangers et à l’immigration. Il s’agit d’un dossier prioritaire pour notre organisation et pour l’ensemble des associations touristiques du Québec. » (B.L.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires