Les Petits Frères: un Noël chaleureux malgré tout

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Les Petits Frères: un Noël chaleureux malgré tout
(Photo : archives)

Les plus récentes annonces du gouvernement du Québec ont donné un sens, plus que jamais, aux activités mises en place par l’organisme Les Petits Frères pour venir en aide aux personnes aînées isolées alors que les fêtes approchent à grands pas.

Les circonstances font évidemment en sorte que la traditionnelle grande fête de Noël, chère à de nombreux aînés isolés, a dû être annulée.

«On s’est réinventé cette année. Depuis le mois de mars, on a trouvé de nouvelles façons d’être présent auprès des Grands Amis, que ce soit à travers la tablette électronique, l’envoi de collations et de petits cadeaux à l’occasion ou encore la chaîne de lettres. Alors, on s’est dit que s’ils ne peuvent être au repas, le repas viendrait à eux!» lance Keven Michaud, coordonnateur régional de l’organisme Les Petits Frères.

Ainsi, cette semaine, 70 Grands Amis recevront un repas à domicile à l’occasion d’une livraison spéciale pour Noël et le Jour de l’An. Au menu : ragoût de boulettes, pointe de tourtière, dinde, pommes de terre pilées et ketchup aux fruits, gracieuseté de l’entreprise trifluvienne Plan B. La pâtisserie L’Arc-En-Ciel offrira aussi une collation sucrée à ceux qui ne seront pas en mesure de recevoir un repas.

Certains Grands Amis auront la chance de recevoir un bénévole à leur domicile pour partager le repas en question, le tout en respectant les consignes sanitaires. Tous les grands Amis recevront également un appel d’amitié de la part d’un bénévole afin de leur souhaiter un joyeux Noël et une bonne année, en plus de pouvoir bavarder avec eux.

Par ailleurs, à la mi-novembre, tous les Grands Amis ont reçu un calendrier de l’avent afin d’ajouter de la gaieté aux jours froids de décembre.

L’année 2020 a été vécue difficilement par les aînés isolés accompagnés soutenus par Les Petits Frères.

«Beaucoup de nos Grands Amis se sont sentis doublement isolés pendant le confinement. Pour certains, leur aspect social consistait à aller à la salle à manger pour bavarder, passer au Centre Les Rivières pour voir les gens passer. Quand tout a été fermé et qu’ils ne pouvaient plus sortir, ça n’a pas été facile. Beaucoup se retrouvaient devant la télé durant toute la journée, avec les nouvelles en continu… Le moral était bas», raconte Keven Michaud.

«Les assouplissements de l’été ont donné un coup de pouce, mais le reconfinement a été doublement difficile, ajoute-t-il. Grâce aux bénévoles, on arrive à bavarder au moins une fois par semaine avec les Grands Amis. On a vu tout l’impact qu’on pouvait avoir.»

Présents depuis 18 ans à Trois-Rivières, Les Petits Frères accueillent et accompagnent les personnes âgées seules de 75 ans et plus, afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie.

L’organisme est toujours à la recherche de bénévoles. Les personnes qui désirent s’impliquer peuvent contacter Les Petits Frères au 819 841-1620 ou à trois-rivieres@petitsfreres.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires