Les Patriotes en deuxième position malgré 15 nouveaux joueurs

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Les Patriotes en deuxième position malgré 15 nouveaux joueurs
(Photo : courtoisie – Patriotes de l’UQTR)

Les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) n’ont pas chômé avant la période des Fêtes. Ils ont remporté 13 de leurs 18 duels, prenant ainsi le deuxième rang du classement général derrière les Ravens de Carleton (15 victoires).

Ayant amorcé la saison avec 14 nouveaux visages, en plus du récent ajout de l’ancien défenseur des Cataractes de Shawinigan, Gabriel Sylvestre, les Pats ne s’attendaient peut-être pas à un tel début de saison.

«On est vraiment content que le succès soit venu plus vite qu’on pensait. On a commencé l’année avec beaucoup de nouveaux gars et on a progressé rapidement», lance le pilote des Pats, Marc-Étienne Hubert.

«On a beaucoup de profondeur, beaucoup de vitesse et du talent. Nos jeunes joueurs sont très passionnés et ils veulent connaître du succès rapidement. Ils sont dévoués tous les jours.»

Trois formations se distinguent cette saison. Outre Carleton et Trois-Rivières, l’Université d’Ottawa montre un dossier de 12 gains en 18 matchs. L’Université McGill, située au 4e échelon, connaît une saison en dents de scie avec seulement 9 victoires en 16 parties.

«On a joué notre identité depuis le début de la saison et les gars sont très focus. Ils sont très à l’écoute et ils veulent continuer de progresser en deuxième moitié de saison. On a mis en place une structure de jeu qui nous réussit bien. Je peux vous dire que le personnel d’entraîneurs a beaucoup de plaisir à diriger cette équipe», explique coach Hubert.

Sur la patinoire, Jordan Martel se distingue, lui qui mène la ligue pour les buts avec 14, à égalité avec Stephen Johnson (Saint Mary’s). Julien Tessier se démarque lui aussi alors qu’il occupe le deuxième rang des passeurs avec 21, soit trois de moins que Nick Welsh (Saint Mary’s). De plus, les Pats viennent de s’entendre avec l’ancien défenseur des Cats, Gabriel Sylvestre.

«Jordan Martel est une grosse addition pour nous et il s’est adapté très rapidement. Il a marqué des buts toute sa vie et on est content de voir que ça continue pour lui au niveau universitaire», ajoute coach Hubert.

«Gab Sylvestre aussi va être un gros ajout. Il va nous aider beaucoup de désavantage numérique. Il nous reste quelques petits détails à améliorer à notre game.»

Offensivement, les Patriotes dominent au sommet de la ligue avec 70 buts marqués. Pour ce qui est des buts accordés en moyenne par partie, ils occupent le deuxième rang derrière Carleton. Évidemment, le débat actuel à savoir si les Patriotes occuperont le tout nouveau colisée de Trois-Rivières l’an prochain ne peut passer sous le silence du côté des principaux intéressés.

«C’est sûr qu’on en a parlé et les gars s’en jasent entre eux autres, mais on garde le cap sur le moment présent. C’est certain que ce serait une belle opportunité et on ne s’en cache pas. Pour le moment, on garde notre objectif du début de la saison qui est d’aller chercher l’avantage de la glace en séries éliminatoires. Pour ça, il faut finir dans les quatre premières positions», conclut-il.

Les Patriotes disputeront les matchs du 11 et 12 janvier à Ottawa. Le prochain affrontement au colisée de Trois-Rivières aura lieu le 15 janvier face à l’Université de Concordia, dès 19h.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de