Les Patriotes de l’UQTR ne visent rien de moins que le championnat

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Les Patriotes de l’UQTR ne visent rien de moins que le championnat
Photo Hebdo Journal - Jonathan Cossette

Bien qu’il sache que le processus sera long, l’entraîneur-chef des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Marc-Étienne Hubert, espère que sa formation pourra ramener la 11e coupe de son histoire et un retour aux Championnats canadiens après trois ans d’absence. Les Pats avaient convié la presse avant de s’envoler vers la France afin d’y disputer la traditionnelle «Summer Cup».

Les Pats auront 14 nouveaux joueurs cette saison, mais ô combien de leadership. Pas moins de neuf membres de l’équipage ont déjà arboré le «C» de capitaine dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), dont Guillaume Beaudoin qui a été choisi par ses pairs pour occupe ce rôle cette saison.

«Merci aux joueurs et au coaching staff pour cette opportunité. J’ai déjà occupé le rôle de capitaine sous les ordres de Frédéric Lavoie, avec les Estacades de Trois-Rivières Midget AAA, et dans la LHJMQ pendant deux ans avec Blainville-Boisbriand», a-t-il confié.

«On compte plusieurs nouveaux joueurs alors mon rôle, ça va être que tout le monde soit sur la même page assez rapidement. On espère avoir beaucoup des gens dans les estrades cette année, car ça nous sert de motivation supplémentaire. Et ouvrez les yeux, car ça va patiner et nous allons en marquer des buts!»

Le jeune défenseur natif de Bécancour pourra compter sur l’attaquant Christophe Boivin et sur le défenseur Loïk Léveillé à titre d’assistants. Devant le filet, les Patriotes sont bien nantis avec le vétéran de 5e année, Sébastien Auger. Il sera désormais épaulé par le Shawiniganais, et ancien Cataractes (LHJMQ), Mathieu Bellemare.

«Nous avons une équipe avec beaucoup de talent, beaucoup de vitesse et beaucoup de profondeur. La preuve, c’est qu’on a cinq trios capables de produire offensivement. C’est la même chose du côté de la défensive et devant le filet», a commenté coach Hubert.

«La clé de cette formation sera assurément le leadership. C’est une formation avec un haut niveau de maturité, surtout que neuf joueurs ont déjà été capitaines dans la LHJMQ alors c’est rare qu’on voie ça.»

En France

Les joueurs des Pats sont montés à bord de l’autobus afin de se diriger vers l’aéroport. Ils se rendront en France, y disputer la Summer Cup, pour une quatrième année consécutive.

«Nous allons jouer un match à Bordeaux avant de se rendre à Anglet. Rendus là, nous allons affronter Anglet, bien sûr, encore Bordeaux et Angers. C’est un voyage très important pour consolider l’esprit d’équipe, mais également pour le recrutement. Il y a plusieurs agents et on compte plusieurs joueurs qui aimeraient faire une carrière de hockey professionnelle», a confié l’entraîneur-chef qui, rappelons-le, est devenu le deuxième entraîneur de l’histoire a remporté 100 victoires (à ses 143 premiers matchs).

«On va y affronter beaucoup de joueurs pros aguerris, certains qui ont touché à la Ligue nationale de hockey (LNH) et plusieurs Québécois qui y sont établis. D’ailleurs, nous allons affronter nos anciens joueurs, Pierre-Maxime Poudrier, à Anglet, et Félix Petit qui évolue avec Bordeaux. C’est toujours plaisant de voir des anciens Patriotes poursuivre leur carrière.»

La «Summer Cup» aura lieu du 30 septembre au 1er août. La première rencontre préparatoire des Pats aura lieu le 14 septembre, tandis que la saison se mettra en branle le 2 octobre, au Colisée de Trois-Rivières, face à Carleton. Le dernier match de la saison régulière aura quant à lui lieu le 7 février en direct de McGill.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de