Les Lions étaient affamés face aux Royals

Photo de jcossette
Par jcossette
Les Lions étaient affamés face aux Royals
Anthony Nellis a doublé l’avance des siens dès la quatrième minute de jeu du deuxième vingt alors que la rondelle s’est faufilée entre les jambières de l’espoir des Flyers de Philadelphie. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Les Lions de Trois-Rivières amorçaient une série de trois matchs face aux Royals de Reading, ce soir, à Trois-Rivières. Ils ont joué un match quasi parfait à tous les niveaux, comblant les quelque 2700 spectateurs d’une victoire de 5 à 1.

C’est Philippe Desrosiers qui était devant la cage trifluvienne ce soir, lui qui a terminé sa soirée de travail avec 22 arrêts. Avant le match, le Rocket de Laval a annoncé que Kevin Poulin sera de retour à Trois-Rivières ce week-end.

Les Lions ont connu un très bon début de match, mais comme c’est trop souvent le cas, ils ont manqué d’opportunisme. Ils ont obtenu trois bonnes chances de marquer dans les trois premières minutes. Il faudra attendre en fin d’engagement avant de voir Justin Ducharme littéralement prendre son envol jusqu’au filet. Il va d’abord déborder le défenseur avant de battre Kirill Ustimenko avec une belle feinte du revers.

Il s’agissait de la première avance à domicile dans l’histoire des Lions après plus de 385 minutes de jeu.

Les Royals n’ont jamais été dans le coup lors de la période médiane, assez que les Lions dominaient 21 à 7 au chapitre des tirs au but. Au pointage, Anthony Nellis a doublé l’avance des siens dès la quatrième minute de jeu alors que la rondelle s’est faufilée entre les jambières de l’espoir des Flyers de Philadelphie.

Puis six minutes plus tard, Olivier Archambault inscrivait son 6e but de la saison pour tripler l’avance des locaux.

Trois-Rivières a poursuivi sa domination en troisième période et n’eût été d’Ustimenko, le pointage aurait été plus élevé.

Les Royals se sont retrouvés en supériorité numérique avec six minutes à faire au match et l’entraîneur-chef a décidé de retirer son gardien. La stratégie a été payante alors que Jacob Pritchard a battu Desrosiers pour réduire l’écart à deux buts. Trois-Rivières a ensuite joué de chance alors que Garrett Cerere, oublié seul à la gauche de Desrosiers, a touché le poteau.

Abbandonato venait ensuite sceller l’issue du match en complétant une superbe passe d’Archambault à 2 contre 1.

Ducharme, avec son deuxième but du match, a ensuite complété le pointage dans un filet désert. Le vétéran Danick Paquette aura connu un match en progression, lui qui était prêté par les Pétroliers du Nord de Laval. Il a servi de bonnes mises en échec et il s’est même permis une chance de marquer en troisième période.

«C’est le message que j’ai lancé aux joueurs après le match à Worcester et on est bien sorti ce soir. Maintenant, je voudrais que ça devienne notre identité. Il ne faut pas se satisfaire d’un match, mais en coller quelques-uns. Pour ce qui est de Paquette, j’ai aimé qu’il amenait de l’énergie et des étincelles. Il dérangeait sur la patinoire et c’est son style. C’était le fun de voir qu’il a essayé plusieurs jeux et de voir comment la foule était avec lui. Il a même obtenu une chance de marquer», a commenté l’entraîneur-chef, Éric Bélanger, très heureux de la victoire.

«Guillaume (Beaudoin) était sorti de l’alignement par un concours de circonstances, mais Alexis (D’Aoust) et Julien (Nantel) ont été sorti par ma décision. On a eu une bonne discussion ensemble. J’espère qu’ils n’étaient pas contents et je veux voir une réponse lorsqu’ils seront de retour dans le lineup.»

À la Philippe Danault en séries éliminatoires, Anthony Nellis avait de la pizza au point de presse, pourquoi pas?

«Ça fait du bien comme victoire, surtout en début de semaine avec trois matchs à jouer. On n’était pas constant et on devait se regarder dans le miroir. On s’est demandé quel genre d’équipe nous voulions être. On n’a pas eu de matchs préparatoires, mais nous avons plus de dix matchs de joués alors ce n’est plus une excuse. Nous avons fait de bonnes séances vidéo et il fallait être prêt. Les gars ont bien répondu ce soir.»

Les deux équipes auront à nouveau rendez-vous vendredi, dès 19h, et samedi, à compter de 15h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires