Les limaces : amies ou ennemies?

Par Serge Fortier
Les limaces : amies ou ennemies?
-

Dès que le nom « limaces » est prononcé, tout de suite, la réaction est une grimace, un dédain à penser à cette « bibitte » gluante et rampante, qui mange les feuilles de nos laitues, des fraises dans les champs et, bien sûr, les chères hostas de nos jardins ornementaux.

C’est tellement vrai que nous associons automatiquement les limaces aux hostas. Celles-ci semblent adorer ce type de plante ornementale. Pourtant, ce n’est pas leur plat préféré et j’oserais même dire que lorsqu’elles dévorent les hostas, l’expression «Faute de pain, on mange de la galette» s’applique.

Je me suis rendu compte, à partir du moment où je me suis mis à pratiquer le paillage de toutes mes surfaces cultivées, avec des feuilles déchiquetées ou de l’herbe coupée, que les limaces préféraient se tenir dans le paillis, car elles préfèrent les tissus végétaux morts aux tissus vivants. Mais attention ! Elles n’aiment pas le paillis de cèdre.

Quelle découverte! Sans avoir à combattre les limaces dans mes jardins, je ne vis pas de dégâts occasionnés par celles-ci ou, s’il y a du dégât, il est si minime que ça ne vaut pas la peine d’en parler.

La morale de tout cela est que lorsque nous appliquons la loi du pâté chinois naturel (lire autre texte : http://www.lecourriersud.com/article-323976-Tout-passe-par-le-pate-chinois.html ) et que nous donnons la chance à la nature de faire ce qu’elle a toujours su faire, nous récoltons les résultats souhaités plutôt que de vivre continuellement des problèmes, que nous nous sommes d’ailleurs nous-mêmes créés.

Les limaces sont des animaux très utiles dans l’environnement. Elles font partie d’une chaîne alimentaire qui, lorsqu’elles sont détruites, modifient l’écosystème de vos jardins et conduit tout droit à des problèmes que vous devez gérer par des panoplies de produits, écologiques ou pas.

Les limaces contribuent à décomposer la matière organique, donc contribuent à la fertilité de votre sol. Leurs œufs servent de nourriture aux larves de lucioles (mouche à feu) si plaisante à regarder la nuit. Les limaces nourrissent aussi la plupart des oiseaux, plusieurs petits mammifères et les batraciens, tels que les crapauds, les grenouilles et les lézards.

Les limaces font partie d’un cycle alimentaire très important. Elles nous sont très utiles car elles servent de nourriture à plusieurs prédateurs qui, lorsqu’ils sont dans notre environnement, peuvent contrôler les mouches et les moustiques que nous détestons tant.

Alors, les limaces… amies ou ennemies?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de