Les golfeurs au rendez-vous!

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Les golfeurs au rendez-vous!

C’est ce matin que les terrains de golf pouvaient donner le coup d’envoi à la saison 2020. Les golfeurs étaient tout sourire en cette magnifique matinée ensoleillée signée Dame Nature.

Les propriétaires et employés de terrains de golf étaient eux aussi tout sourire de retrouver de l’activité sur leur terrain.

«Au réveil, c’était excellent. On a une température exceptionnelle comparativement à certaines ouvertures dans le passé où c’était plus frais. On attend plus de 200 golfeurs aujourd’hui et on se rend compte qu’ils attendaient la date de tombée avec impatience», témoigne Luc Boisvert, professionnel et directeur au Club de golf Ki-8-Eb.

Les membres du Ki-8-Eb ne peuvent cependant plus prendre de départ sur place. Tous les départs doivent être pris sous forme de réservation.

«Dans les dernières semaines, on se faisait appeler à savoir si le champ de pratique était ouvert alors on sentait vraiment l’engouement. On a eu une belle réponse ce matin», a pour sa part souligné Audrey-Ann Comeau, copropriétaire du Golf Les Rivières.

«On ouvrait à 8h et voyait déjà du monde arriver à 7h. On continue comme on a toujours fonctionné, sans réservation, et l’attente n’est pas longue. Les gens respectent la distanciation avec la signalisation et les flèches que nous avons placées au sol. Notre mini-golf et notre parcours de discgolf sont aussi ouverts.»

Par contre, qui dit pandémie dit conséquences néfastes et personne n’y échappe. La COVID-19 laissera des traces négatives sur le bilan financier.

«On a perdu tout ce qui est gros tournois, notre salle de réception et les mariages. On parle d’une perte de 200 000$ sur un chiffre d’affaires de 1,2 M$. Il a fallu investir, comme installer des séparateurs à nos voiturettes et modifier les trous pour récupérer la balle sans toucher au drapeau, ni au trou. Le KiNipi Spa et l’Auberge Godefroy m’amènent 1000 golfeurs chacun par année», confie M. Boisvert.

«C’est sûr que ça fait mal puisque notre champ de pratique ouvre le 15 mars, habituellement, lance Mme Comeau. «Nous allons perdre aussi pour tout ce qui est groupes scolaires qui font du golf, les groupes du cégep et les camps de jours. On parle de deux mois de retard pour nous. On prévoit une bonne saison cet été et le mini-putt demeure une belle activité accessible pour les familles. Par contre, on ne prévoit pas aller rechercher les pertes que la COVID a occasionnées. En ouvrant maintenant, on vient minimiser les pots cassés.»

Plusieurs modifications ont été apportées sur les terrains, ne serait-ce que pour le nombre d’employés. Au Golf Les Rivières, un employé de plus est nécessaire pour tout ce qui est désinfection de balles, paniers, bâtons de mini-golf et voiturettes, notamment. Pour ce qui est des voiturettes, un protecteur a été installé entre les deux passagers pour que les golfeurs puisque covoiturer.

Sur les verts de pratiques, il n’y a plus de trous au Ki-8-Eb, tandis que Les Rivières les ont faits moins profonds pour que la balle puisse être récupérée facilement. Sur les verts normaux, il n’est plus nécessaire de toucher au drapeau et la balle est récupérable à l’aide d’un système activable avec son fer droit.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Henrick Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Henrick
Guest
Henrick

Comme ma saison de dekhockey – et possiblement ma carrière aussi – est terminée, ça me fera un sport à pratiquer cet été! Ça me permettra également de mieux contrôler mes émotions de m’adonner à un loisir un peu moins intense…