Les cadeaux locaux ont la cote

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Les cadeaux locaux ont la cote
(Photo : Marie-Eve Alarie)

Plus que jamais, les citoyens de Trois-Rivières ont été appelés à acheter local pour le temps des Fêtes. Les initiatives des commerçants se sont enchaînées et les paniers de produits locaux ont eu la cote cette année.

La Jeune Chambre de la Mauricie, conjointement avec la plateforme Explore Trois-Rivières, avait mis sur pied, au cours des dernières semaines, une vente en ligne de paniers locaux. «Avec notre campagne, on a vendu plus de 600 paniers», indique Audrey Toupin, associée chez Explore Trois-Rivières.

«Je vois que le client a vraiment été sensibilisé à l’achat local depuis le mois de mars, ajoute cette dernière. Les commerces ont aussi embarqué dans le mouvement en offrant, parfois pour la première fois, des ensembles-cadeaux ou des paniers. J’ai remarqué aussi que les gens ne savaient pas toujours par où commencer quand on leur parlait d’acheter des cadeaux locaux. Pour ces personnes, les paniers devenaient une option vraiment intéressante parce que ça amène des découvertes.»

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, remarque que l’achat local a la cote plus que jamais en ce moment.

«C’est grâce à tout le travail qui a été fait en amont pour stimuler ça, soutient-il. On a mis en place des campagnes de publicité et on martèle que c’est important d’acheter local. C’est ça qui va faire en sorte qu’on va s’en sortir. En plus, quand tu offres un produit local, tu offres un cadeau personnalisé, tu offres le travail et la passion de ton voisin. C’est comme ça qu’il faut le voir.»

Depuis le mois de mars, les commerçants se sont relevé les manches pour adapter leur offre en fonction des contraintes sanitaires. Dans certains cas, ce changement a contribué à favoriser l’achat local.

«On voit maintenant des produits de la Maison de Débauche par Le Carlito à l’épicerie et des pizzas congelées du Grec. Le restaurant Courteau à Sainte-Marthe est devenu un succès. Ce sont quelques exemples, mais il y en a beaucoup d’autres», indique M. Lamarche.

«Investir 5 $ de plus par semaine par famille peut faire toute la différence, renchérit ce dernier. À la fin de l’année, ça donne 15 M$ injectés dans l’économie locale. Avec seulement 5 $, on peut changer la donne.»

Vos mets locaux en photo

Par ailleurs, Innovation et Développement économique Trois-Rivières a lancé récemment une nouvelle campagne pour inciter les citoyens à commander des plats préparés par les restaurateurs et les traiteurs trifluviens en cette période des Fêtes.

En livraison, pour emporter ou même par l’achat de cartes-cadeaux à offrir à un proche, l’organisme encourage la population à poser un geste concret pour soutenir le milieu de la restauration, durement affecté par la fermeture des salles à manger.

Dans le cadre de cette campagne, les citoyens seront invités à diffuser des photos de leurs plats. Jusqu’au 10 janvier 2021, ceux qui partageront publiquement une photo de leur commande gourmande accompagnée du mot-clic #concoursmangerlocal courront automatiquement la chance de remporter une carte-cadeau de 200$ dans un restaurant de leur choix.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires