Les Aigles avec Raphaël Gladu… et le Quillorama!

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Les Aigles avec Raphaël Gladu… et le Quillorama!
Photo courtoisie

Les Aigles de Trois-Rivières ont procédé à de belles annonces, cet après-midi, concernant l’équipe. D’abord, l’organisation trifluvienne s’est associée avec Quillorama Trois-Rivières pour ce qui est du nom du stade. Sur le terrain, une entente avec le Trifluvien Raphaël Gladu a été confirmée.

«On avait fabriqué un plan d’affaires en quatre points. Le premier, c’était de vendre le nom du stade et c’est ce que nous annonçons aujourd’hui. On est très content qu’une famille trifluvienne ait décidé d’investir dans notre équipe. On parle d’un investissement de 100 000$ pour Quillorama, réparti sur trois ans», a expliqué Paul Poisson, président des Aigles de Trois-Rivières.

«On voulait aussi une amélioration du support des gens d’affaires de Trois-Rivières, un apport supplémentaire d’aide de la Ville de Trois-Rivières et avoir des fans dans le stade. Aujourd’hui, nous avons atteint 75% de notre mandat. On ne parlera plus de la survie des Aigles, on va parler de pérennité pour les Aigles. Pour la première fois de l’histoire de la concession, s’il fait soleil cet été, on pourra enfin écrire avec une autre sorte d’encre que du rouge dans les états financiers des Aigles de Trois-Rivières pour les trois prochaines années, très certainement.»

Le président des Aigles a également confirmé que toutes les commandites et les fournisseurs ont été renouvelés. Il a également confirmé que 125 000$, provenant des gens d’affaires de Trois-Rivières, a été remis en don.

«On est très heureux de s’associer aux Aigles. On a une clientèle commune qui touche toutes les générations. Le Quillorama est un des centres de divertissement des plus importants pour la ville avec 2000 membres actifs auprès des ligues, en plus des milliers de quilleurs qui viennent jouer pour le plaisir. On s’est donné le devoir d’agir parce qu’on avait à cœur l’équipe», a confié Alexandre Thibeault, directeur général de Quillorama Trois-Rivières.

«On est conscient aussi de la visibilité qu’offre le stade. Ça va nous permettre de promouvoir notre notoriété d’entreprise. Au point de vue marketing, c’est un énorme potentiel aussi pour nous. L’été, il y a moins de quilleurs et on se dit qu’au lieu d’être achalandé pendant huit mois, peut-être qu’on va l’être à longueur d’année.»

Gladu de retour

Le président des Aigles a également vendu la mèche à propos de la signature de Raphaël Gladu. Le directeur général des Aigles, René Martin, n’a eu d’autres choix que de confirmer la signature du Trifluvien lorsque la question lui a été posée.

Fait à noter que Gladu a pris le premier rang des producteurs de points chez les Aigles l’an dernier avec 64, soit 4 de plus que Taylor Brennan. Il ne faut pas oublier que Gladu a raté une vingtaine matchs de plus que ses coéquipiers. Sa moyenne au bâton de .302 le plaçait au deuxième rang de l’équipe derrière Juan Kelly (.321).

En ce qui concerne l’aide financière de la Ville de Trois-Rivières, la direction des Aigles s’en ai réjoui, aide additionnelle qui touchera notamment le baseball mineur et l’entretient du stade. «Nos élus ont reconnu l’importance de maintenir la qualité de nos infrastructures et la performance exceptionnelle du réseau de baseball élite dans notre région. Cet investissement assurera la bonne santé de notre sport», a témoigné le président.

Photo Jonathan Cossette

Partenariat avec l’UQTR

Les Aigles ont également annoncé avoir développé un partenariat avec l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

«Ce qui est important avec les Patriotes (de l’UQTR), c’est qu’on veut continuer s’impliquer dans la communauté et les Patriotes ont beaucoup de sports alors ça va être facile de s’impliquer dans toutes ces activités-là. On va faire du partage de connaissances humaines et on peut même partager des employés pour s’entraider», a expliqué M. Martin.

Du 12 au 23 décembre, les Aigles tiendront un kiosque au centre commercial Les Rivières où livrets Flexi, abonnements de saison et marchandises de la boutique seront en vente. Ils seront situés près du kiosque d’information aux côtés des Patriotes de l’UQTR, les deux organisations s’étant entendues sur une collaboration à plusieurs niveaux.

Également, les citoyens peuvent continuer leur contribution auprès de la campagne de financement participatif La Ruche au www.bit.ly/aigleslaruche qui est en vigueur jusqu’en janvier.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de