L’enfant prodige des Cataractes

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
L’enfant prodige des Cataractes
Mavrik Bourque a un avenir fort prometteur devant lui alors qu’il vient de réussir 25 buts et 54 points sa saison recrue. Photo courtoisie - Jean Levasseur

Ce n’était pas un secret de Polichinelle: Mavrik Bourque allait être bon. Par contre, peu d’experts auraient pu prédire qu’il allait inscrire 25 buts et plus de 50 points à sa première saison. Même le principal intéressé s’est dit «surpris» d’avoir réussi un tel exploit.

Le jeune attaquant de 17 ans avait pris le deuxième rang des pointeurs chez les Cataractes derrière Jan Drozg (62 points en 60 matchs).

«J’ai vraiment apprécié ma saison et le fait que j’ai progressé tout au long de l’année. Maintenant, je dois me dire que c’est du passé et tout mon focus est sur le premier week-end de hockey», lance l’ancien Estacades Midget AAA de Trois-Rivières. «C’est certain que je n’avais pas prévu ça et ce fut une saison au-delà de mes attentes.»

Injustice selon plusieurs, Bourque n’a pas été nominé dans la catégorie «Recrue de l’année». À l’aube de sa deuxième saison dans le Circuit Courteau, il n’a pas chômé cet été.

«J’ai eu un été chargé, mais court en même temps. Je me suis entraîné à Québec et j’ai dû partir avec Équipe Canada le 20 juillet», explique-t-il.

En effet, le #22 a été choisi pour participer à la Coupe Hlinka-Gretzky qui se tenait au début du mois d’août, en République tchèque. Il est rentré à la maison avec une médaille d’argent au cou alors que son équipe a perdu en finale face à la Russie au compte de 3 à 2.

«J’ai vraiment apprécié chaque moment là-bas. J’avais un rôle différent, mais je pense que je l’ai bien accompli. C’était le fun de voir un autre pays et des nouveaux gars. C’est une belle expérience qui fait de nous des meilleurs joueurs et des meilleures personnes.»

Suite aux succès qu’il a connus l’an dernier, les attentes seront élevées de la part des partisans. Le jeune Bourque est prêt à faire face à la musique.

«Je m’attends à une saison très chargée encore, mais je ne mets pas trop de pression. Je vais mettre l’emphase à progresser de match en match. Je ne me fixe pas d’objectifs de statistiques. Si je marque 5 buts, ce sera 5 buts, et si je marque 30 buts, ce sera 30 buts», témoigne-t-il.

«Je sais qu’il y a une certaine pression, mais j’aime mieux rester terre-à-terre. Et s’il y a de quoi, je vais aller communiquer avec Dan (Renaud).»

Bourque est lui aussi confiant avec le groupe de joueurs en place.

«On a un beau groupe et un bon mélange de profondeur, de talent et d’expérience. On a surtout beaucoup de jeunes talentueux et on vient d’ajouter Nadeau et Ponomarev, en plus de Lepage qui amène de l’expérience et une bonne présence physique», conclut-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de