Le sport électronique fait son entrée au Collège Laflèche

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le sport électronique fait son entrée au Collège Laflèche
Le Collège Laflèche souhaite recruter une douzaine d’étudiants pour l’option de sport électronique à la rentrée d’automne (Photo : Deposit)

Dès l’automne 2020, le Collège Laflèche offrira une nouvelle option de sport électronique (E-sport). Cette activité parascolaire permettra aux adeptes de jeux électroniques de combiner leurs études et leur passion.

«On avait envie de proposer une activité différente en parascolaire. On a déjà l’improvisation, le théâtre, Cégeps en spectacle… C’est beaucoup axé sur le culturel et ça ne rejoint pas certains étudiants. On voit le sport électronique faire de plus en plus sa place dans différents collèges. Plusieurs étudiants font déjà du sport électronique à la maison. On offre la possibilité de bien l’encadrer dans un milieu scolaire», explique Geneviève Dallaire, directrice des Services aux étudiants, de l’International et de la Fondation du Laflèche.

Un suivi pédagogique sera effectué auprès des étudiants du E-sport afin de s’assurer qu’ils réussissent bien dans leurs différents cours en parallèle, ce à quoi les étudiants de l’option devront s’engager formellement. Un  programme d’activités physiques et de saines habitudes de vie leur sera aussi offert.

«Le fait de bien les encadrer dans la pratique du sport électronique dans un milieu scolaire peut permettre de socialiser, contrer l’isolement pour certains et d’être bien accompagné. On dispose aussi de deux travailleurs de milieu au Collège. Il serait possible, par exemple, de leur offrir une conférence sur la cyberdépendance. On encouragera également un équilibrer entre leurs études, leur vie personnelle et la pratique du sport électronique, ainsi qu’un mode de vie sain», indique Mme Dallaire.

Les équipes du Collège évolueront dans la Ligue Cyber Espoirs (LCE), la première ligue de compétitions strictement étudiantes au Québec. L’objectif de la LCE est également de contribuer à la réduction du décrochage scolaire, redonner aux jeunes un sentiment d’appartenance aux établissements scolaires qu’ils fréquentent, ainsi que favoriser l’intégration et la socialisation des jeunes.

«Les étudiants du sport électronique porteront aussi les couleurs et le nom des Dragons, à l’image de nos autres équipes sportives, précise Mme Dallaire. La ligue met différents jeux, comme Overwatch, Rocket League et League of Legend. On verra quels jeux on choisira de pratiquer selon les aptitudes de nos étudiants recrutés pour l’option. Il sera aussi possible, par exemple, de diviser les jeunes en deux ou trois équipes qui se perfectionneraient chacune dans un jeu.»

La pratique du sport électronique se déroulera directement au Collège, hors des heures de cours, dans un local aménagé à cet effet autant pour les pratiques que pour les matchs. Les étudiants intéressés devront être inscrits à temps complet pour faire partie de l’équipe. Pour l’automne, le Collège souhaite recruter 12 étudiants pour cette option. Selon la réponse, l’option pourrait éventuellement accueillir plus d’adeptes.

Le Collège Laflèche avait la chance de posséder, déjà, des ordinateurs suffisamment performants pour permettre la pratique du sport électronique. L’achat d’équipements plus spécialisés, comme des cartes graphiques et des écrans de meilleure qualité, a nécessité un investissement d’environ 10 000$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de