Le Rallycross polaire pourrait avoir lieu comme prévu

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Rallycross polaire pourrait avoir lieu comme prévu
Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de TRois-RIvières. (Photo : archives)

Le Grand Prix de Trois-Rivières avait appris hier soir qu’il ne recevrait pas l’aide financière de 100 000$ de la Ville de Trois-Rivières pour l’organisation des activités familiales au centre-ville dans le cadre de son premier Rallycross polaire. Or, l’activité pourrait avoir quand même lieu, notamment grâce à une fructueuse journée de son directeur général Dominic Fugère.

Le directeur général présentait ce soir son projet, ainsi que les nouveaux montages financiers, à son conseil d’administration.

«Toute la journée, on est entré en contact avec les partenaires, autant locaux que majeurs, et la réponse est bonne. On leur a fait part de nos nouveaux ajustements financiers et la réception est positive», a-t-il témoigné.

«Maintenant, il y a un partenaire majeur qu’on n’a pas réussi à joindre aujourd’hui. Pour le moment, la réponse est bonne et on est toujours en voie de produire notre premier Rallycross d’hiver les 31 janvier, 1er février et 2 février.»

Rappelons que seuls les conseillers Maryse Bellemare, Daniel Cournoyer, Valérie Renaud-Martin, Michel Cormier et Sabrina Roy ont voté en faveur de l’octroi de cette subvention. Le maire Jean Lamarche a également voté pour la résolution.

Les paliers de gouvernement provincial et fédéral avaient déjà annoncé une contribution pour soutenir la tenue d’un premier Rallycross polaire. En août dernier, le gouvernement fédéral a annoncé l’octroi d’une contribution non remboursable de 184 826$ de Développement économique Canada pour la mise sur pied d’un événement de course hivernal.

  • Avec la collaboration de Marie-Eve Alarie
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de