Le Festi-Neige prend fin 27 ans plus tard

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Festi-Neige prend fin 27 ans plus tard
Le Festi-Neige des Forges était à l’aube de son 28e anniversaire. Photo Archives – Audrey Leblanc

Le Festi-Neige des Forges, jadis organisé par le comité des Loisirs des Vieilles-Forges, avait gagné en popularité durant toutes ces années. Comme le veut un vieux dicton, «Toute bonne chose a une fin».

Année après année, l’événement demandait de plus en plus d’investissement en temps et en énergie de la part de chacun des bénévoles impliqués.

«C’est vraiment à cause d’un manque d’effectif», lance Andrée Milot, coordonnatrice de l’événement. «Pour ce qui est des bénévoles pendant les quatre jours, on n’avait pas de problème, mais pour le avant et pour le après, ça devenait très lourd. De mon côté, ça demandait quatre mois de préparation avant l’évènement.»

«Les gens travaillent alors ils sont moins disponibles. On avait une équipe toute féminine, alors il nous manquait des bras d’homme. J’ai aussi perdu le bras droit de mon comité qui a dû déménager à Québec. C’est dommage, mais on va regarder pour préparer une fête familiale, probablement moins grosse, que ce soit l’été ou l’hiver. On a pris une pause et nous allons réfléchir à nos affaires.»

L’emplacement du Festi-Neige et les durs hivers devenaient également problématiques pour le comité organisateur.

«Ça devenait difficile puisqu’on était situé aux abords du développement Écodomaine des Forges. Ils ont vendu plusieurs terrains qui nous empêchaient de passer avec nos voitures à chevaux. La température aussi devenait problématique. On avait de la misère avec les déneigeurs et eux, ils faisaient leur possible, mais il y a tellement de neige», explique Mme Milot.

Évidemment, cette annonce est bien triste pour les habitués du Festi-Neige qui était en place depuis 27 ans.

«Les réactions des gens ont été positives», confirme Mme Milot. «Les gens comprennent le manque de bénévoles et comprennent le travail énorme que ça implique. Ils nous ont félicités pour notre beau travail. On a tenu trois réunions spéciales avant d’en arriver là, quand même. On a approché d’autres organismes, mais ça ne rentrait pas nos cordes. J’aime bien l’aspect familial et je veux le garder, alors que ce soit une fête d’été ou une fête d’hiver, les petites familles vont avoir leur fête.»

Le comité a tout récemment été rebâti, lui qui compte désormais 12 personnes à son bord. «Et on a recruté des hommes! On dirait que ce renouveau nous donne un élan, comme un vent dans le dos. Le Festi-Neige ne reviendra pas, mais on va regarder ce qu’on peut faire pour nos petites familles», ajoute celle qui allait célébrer ses 20 ans d’organisation.

L’organisation de l’événement était réalisée en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières qui elle, fournissait tout le matériel nécessaire afin de sécuriser les lieux.

«On tient à remercier l’équipe des balades en traîneau, les nombreux bénévoles, commanditaires, députés, organismes locaux, opérateurs et propriétaires de machinerie lourde, fournisseurs de toutes sortes et surtout, les festivaliers qui y ont participé durant ces années. On remercie la Ville de Trois-Rivières aussi», conclut-elle.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de