Le Climatisation Cloutier reçoit le Condor

Par Rédaction Hebdo Journal
Le Climatisation Cloutier reçoit le Condor

La fin de la saison régulière approche à grands pas dans la Ligue de hockey Senior AAA du Québec (LHSAAAQ).  En effet, pour plusieurs équipes, il s’agit de l’avant-dernière semaine d’activités.  Plusieurs luttes sont à finir et chaque match peut avoir une signification très importante au classement. 

Le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine (8-12-0) jouera à domicile samedi, dès 20h, face au Condor de Nicolet (9-7-2). Il s’agit d’un duel qui revêt une importance pour les deux formations, à différents degrés.  Pour Nicolet, tous les matchs comptent pour se hisser dans le Top-4 et obtenir l’avantage de la patinoire en première ronde contre toute attente.

Du côté du Cap-de-la-Madeleine, on est assuré de terminer minimalement au septième rang, mais il demeure encore une mince chance de remonter un peu dans le classement. Une défaite face au Condor vendredi viendra sceller sa septième position.

Voilà un duel régional où on risque d’avoir une bonne foule présente dans le vénérable aréna Jean-Guy Talbot pour qui, on le sait, les jours sont comptés.

Les hommes d’Éric Haley, qui n’ont remporté qu’un seul de leurs quatre derniers duels, espèrent fort probablement remporter leurs deux derniers duels avant de rentrer dans les séries éliminatoires.

________________________________

Vendredi 24 janvier 2020

20:30 (Centre sportif de Louiseville)
Joliette (11-6-2-0 | troisième)
Louiseville (14-2-1-2 | premier)

Après avoir connu une période difficile en décembre, les Sportifs de Joliette semblent être la formation ayant le plus bénéficié du congé des Fêtes.  Leur séquence de quatre victoires consécutives leur a permis de se hisser au troisième rang au classement. Bien qu’il leur soit mathématiquement possible de gagner une autre position, leur objectif le plus réaliste serait de consolider leur troisième place actuelle.

La commande sera lourde pour les Rock Régimbald (6e compteur), Charles-Alexandre Drolet (8e), Dany Roch, Jean-Philippe Caron, Alexis Guilbault et compagnie face au Bellemare de Louiseville qui semble avoir oublié ce qu’est une défaite!  Aussi invaincu en 2020, la troupe louisevilloise voudra prolonger sa séquence à six victoires.  Hormis une défaite en fusillade le 27 décembre, Louiseville n’a pas perdu à la régulière depuis le 6 décembre!  Fabien Laniel et Francis Charette dominent présentement les compteurs de la LHSAAAQ tandis que leur duo de gardiens (William Giroux / Philippe Gatien) est celui qui présente les meilleures statistiques.  Tout un duel en perspective entre deux formations rivales qui ne s’apprécient guère.  Les amateurs peuvent s’attendre à un peu de brasse-camarade, notamment avec la présence du dur à cuire Mikey-Joel Lévesque du côté de Louiseville.

20:30 (Aréna Pierre-Provencher)
La Tuque (14-3-2-0 | deuxième)
Nicolet (9-7-2-0 | sixième)

Les Loups de La Tuque ont échappé bien malgré eux le premier rang il y a quelques semaines aux mains de Louiseville.  N’ayant pas perdu depuis le 21 décembre, ils demeurent dans une lutte à finir avec ces derniers alors qu’ils ont autant de matchs à jouer (3).  Pour ce faire, ils devront se buter au gardien de l’heure dans la ligue, Émilien Boily, et le Condor de Nicolet.  Simon-Claude Blackburn est présentement au deuxième rang des compteurs, à égalité avec Francis Charette (Louiseville). Carl-Antoine Delisle (14e) et Tommy Tremblay (15e) ne se retrouvent vraiment pas très loin derrière (3 points) alors bien malin qui pourra prédire l’identité du meilleur marqueur de l’équipe. Avec Marc-André Therrien et Louis-Patrice Giguère, l’attaque latuquoise représente toujours une menace pour l’adversaire.  Devant le filet, on est également bien nanti avec le duo composé de Samuel Gagnon et Olivier Thomas.

Du côté du Condor, on possède également de bons atouts, et la cohésion d’équipe, même si elle n’est toujours parfaite ni constante, semble vouloir s’améliorer.  Le meilleur attaquant Joakim Arsenault est au 17e rang des compteurs, à seulement cinq petits points de la tête, signe d’une parité exceptionnelle cette saison. Ses acolytes Pierrick Martel, Étienne Salvail, Marc-André L’Héreault et Jérémie Lavallée pour ne nommer que ceux-là peuvent aussi faire des ravages.  Après avoir passé une bonne partie de la saison dans le dernier tiers du classement, la troupe d’Alain Gardner est engagée dans une lutte finale sans merci.  Le Condor peut même espérer terminer dans le top 4 assurant l’avantage de la glace au premier tour éliminatoire, avec comme atout ses 4 matchs à jouer. Attention au Condor d’ici la fin de la saison et en séries.

21:00 (Aréna de Donnacona)
Plessisville (11-6-0-1 | quatrième)
Donnacona (5-14-1-0 | huitième)

Le Métal Pless de Plessisville, sans connaître des moments difficiles, accumule les victoires avec un rythme un peu moins soutenu dernièrement, au point d’avoir concédé la troisième place à leurs rivaux de Joliette. Les attaquants Tommy Veilleux, Jason Pitt et Gabriel Slight se retrouvent toujours dans cet immense peloton au haut du classement des compteurs. Le gardien Steven Veilleux manquera encore une fois à l’appel, purgeant le dernier match de sa suspension.  La troupe dirigée par Simon Turcot espèrera renouer avec la victoire en traversant le Fleuve Saint-Laurent pour aller rencontrer une l’autre formation du « Métal », le Métal Perreault de Donnacona.

L’entraîneur Stéphane Rioux voudra profiter de ce match à domicile pour qui sait réussir à sortir son équipe d’une vilaine séquence de huit défaites (dernière victoire le 29 novembre). Il est maintenant acquis que Donnacona affrontera Bécancour dans une série au meilleur de trois victoires du 6 au 8 février.  Par contre, l’avantage de la patinoire, que détiendrait encore le Métal Perreault si la saison prenait fin, est sérieusement menacé par les deux matchs en main que détient encore Bécancour.  Aux Maxime Plante, Justin Paré et Charles Poulin d’entraîner leurs coéquipiers vers un dénouement positif à l’issue de ce match!

Samedi 25 janvier 2020

19:30 (Colisée Denis-Morel)
Plessisville (11-6-0-1 | quatrième)
La Tuque (14-3-2-0 | deuxième)

De belles retrouvailles entre ces deux formations depuis qu’elles se sont souhaité la « bonne année » de façon quelque peu émotive le 3 janvier dernier!  Ironiquement, c’est de nouveau le Colisée Denis-Morel qui sera le théâtre de ces retrouvailles. Encore plus ironique, le gardien Steven Veilleux pourra y effectuer un retour, trois matchs plus tard, alors que c’est exactement dans cet amphithéâtre que des étincelles avaient mis le feu aux poudres!  Le match aura une grande importance pour les deux formations puisque du côté de Loups de La Tuque, on veut recouvrer le premier rang occupé présentement par Louiseville (1 point de retard), alors que du côté du Métal Pless de Plessisville, on accuse aussi 1 point de retard sur Joliette.

20:00 (Centre sportif Léonard-Grondin)
Bécancour (3-14-1-0 | neuvième)
Granby (10-9-0-0 | cinquième)

L’organisation des Bisons de Granby mousse depuis longtemps son dernier match local en saison régulière. Ayant instauré depuis les Fêtes des soirées thématiques où d’anciens joueurs ayant marqué l’histoire des différentes équipes ayant évolué à Granby ont été honorés, l’organisation dirigée par l’homme d’affaires Christian Roy fera honneur aux Prédateurs de Granby qui ont ramené la Coupe Memorial au Québec dans les années 1990 (après 25 ans d’absence).  L’organisation a annoncé cette semaine la présence du populaire dur à cuire Georges Laraque, qui sera accompagné de Philippe Audet, Daniel Goneau, Martin Chouinard, Michel Massie, Samy Nasreddine, Frédéric Henry ainsi que Daniel Bissonnette, qui était l’adjoint de Michel Therrien.

Afin d’assurer une soirée réussie, les Bisons devront disposer du Formule Fitness de Bécancour qui, en dépit de sa neuvième et dernière position, pourrait jouer les trouble-fêtes.  L’avantage de la glace dans le duel deux de trois face à Donnacona est encore à portée de main pour les troupiers d’André Alie, et on puisera certainement dans le fait qu’on a réussi à vaincre Granby plus tôt en saison. Ces mêmes Bisons se cherchent depuis un certain temps.  Après avoir connu un départ canon (5 victoires), l’équipe a obtenu 5 victoires contre 9 revers.  Le dernier, à domicile et par blanchissage face à Nicolet a laissé un goût amer à bien des gens et on voudra assurément mettre un baume et se donner une erre d’aller pour les séries et aussi espérer remonter suffisamment au classement pour bénéficier de l’avantage de la glace en première ronde.

Dimanche 26 janvier 2020

20:30 (Aréna Roland-Rheault)
Louiseville (14-2-1-2 | premier)
Bécancour (3-14-1-0 | neuvième)

Il s’agit de la reprise du match qui était initialement prévu le 1er novembre 2019, et qui avait été remis le 11 janvier dernier. Un duel qui peut sembler inégal au premier coup d’œil.  Il s’agira bien sûr d’un deuxième match pour les deux formations lors du weekend, à la différence que Bécancour aura joué à l’étranger le samedi alors que Louiseville aura joué vendredi à domicile.  Le fait qu’on dispute ce match à 20 :30 un dimanche soir peut susciter des questionnements.  L’état avancé de la saison, combiné au fait que le Formule Fitness devra jouer dans le weekend du 6 au 8 février (série deux de trois) a enlevé beaucoup de marge manœuvre aux dirigeants de la LHSAAAQ par rapport aux disponibilités de glace. (Source : https://www.lhsaaaq.com/)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de