Le Climatisation Cloutier pourra jouer dans le vieux colisée

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Climatisation Cloutier pourra jouer dans le vieux colisée

Le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine a trimé dur afin de s’entendre avec la Ville de Trois-Rivières en vue de la prochaine saison de hockey Senior. Le dossier maintenant réglé, la formation madelinoise déménagera dans le vétuste Colisée de Trois-Rivières.

«Nous aimerions vous démontrer beaucoup de gratitude envers votre support (les fans) que vous nous avez démontré cette semaine suite à l’annonce de nos difficultés à s’entendre pour la prochaine saison sur nos conditions. La vague de sympathie qui aura soufflé sur notre organisation a démontré à la Ville de Trois-Rivières, à ses dirigeants et aux partisans de hockey que l’organisation était appréciée dans sa communauté», peut-on lire via la page officielle de l’équipe.

Rejoint par téléphone, le directeur général Fabien Dubé se disait soulagé que le dossier soit maintenant chose du passé.

«C’est vraiment grâce au leadership du conseiller Luc Tremblay que notre organisation poursuivra son aventure. Monsieur Tremblay a rallié les conseillers de l’est de la ville, Sabrina Roy, Daniel Cournoyer, Pierre-Luc Fortin et Michel Cormier, qui eux ont mis une contribution de leur budget de représentation respectif afin d’assurer la survie de l’équipe.»

L’aréna Jean-Guy Talbot, situé dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, devrait être détruit cet hiver. La formation madelinoise n’avait nul autre choix que de déménager dans le vieux Colisée.

«Notre désir a toujours été de rester à l’aréna Jean-Guy Talbot, un endroit où nous sommes chez nous et nous avions cette fierté de représenter le Cap-de-la-Madeleine. Nous avons toujours porté fièrement le nom du Cap-de-la-Madeleine, en plus de représenter ce secteur de la ville. C’est avec tristesse que nous laissons derrière nous plusieurs souvenirs, mais avec enthousiasme que devenons l’équipe d’une ville. Maintenant que ce dossier est clos, on va pouvoir se mettre en branle afin de préparer notre nouvelle saison», ajoute M. Dubé.

Maintenant, reste à voir quels seront les plans de la Ligue de hockey Senior AAA du Québec face à la pandémie de la COVID-19. Peut-être pourront-ils espérer jouer devant 250 spectateurs?

«On a confiance que nous pourrons jouer cette année. Est-ce que la ligue pourra débuter aux mêmes dates que d’habitude? Nous verrons. Nous aurons des rencontres de ligue très bientôt et nous avons de bons plans de préparés pour la Santé publique», conclut le directeur général.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de