Le Climatisation Cloutier chute au classement: Coach Haley ne s’inquiète pas

Le Climatisation Cloutier chute au classement: Coach Haley ne s’inquiète pas

Crédit photo : Photo courtoisie - Facebook Climatisation Cloutier - Jimmy Vachon

LHSAAAQ. C’est avec des effectifs réduits que le Métal Pless de Plessisville s’est présenté à l’aréna Jean-Guy-Talbot du Cap-de-la-Madeleine. Il est reparti avec un gain de 3 à 1 contre le Climatisation Cloutier.

L’entraîneur Mario Roy pouvait compter sur 13 joueurs et 2 gardiens de but. La grande vedette de la rencontre a été le gardien Raphaël Roy qui a fait face à un total de 35 lancers et qui n’a été déjoué que par Kevin Rock à 5:08 en troisième période. Roy, qui en était à son premier départ dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec, a été étincelant.

Olivier Bélanger a procuré les devants 1 à 0 au Métal Pless à la 16e minute de la première période avec son troisième but de la saison.

Jacob Dupont (1er), en avantage numérique, et Alexandre Comtois (2e), ont complété la marque pour les vainqueurs qui ont dirigé 34 lancers vers les gardiens Sébastien Dubé-Rochon et Derick Roy. Ce dernier a pris place devant le filet de son équipe en troisième période.

«Ç’a été une partie où nous n’avons jamais été en mesure de trouver notre rythme. On n’est pas sorti et je ne suis pas content. Je n’ai pas aimé la façon dont nous avons joué et ça va nous prendre une stabilité. Par contre, l’esprit d’équipe est là et le vouloir est là», a commenté Éric Haley, entraîneur-chef du Cap-de-la-Madeleine.

«Lorsqu’on joue des week-ends de deux matchs en début de saison, et on arrive avec un congé la semaine dernière, ce n’est pas facile, mais les joueurs se doivent de bien se préparer mentalement et physiquement. On vient de rentrer des nouveaux joueurs en plus, alors ça vient changer les trios et ça prend quelques matchs avant de trouver une chimie. Et notre power play ne marche pas depuis le début de la saison et je vais devoir y remédier.»

Coach Haley est aussi revenu sur le fait que Plessisville est arrivé en Mauricie avec 9 attaquants, mais surtout aucun bagarreur.

«De notre côté, on avait habillé trois bagarreurs et je sais que les gens dans l’aréna veulent voir quelques combats. J’ai envoyé mes gars quand même pour passer des messages, mais on a écopé là-dessus», ajoute-t-il.

«C’est sûr que dans notre ligue, les spectateurs ont envie de voir des combats. Ils viennent pouvoir un mélange de hockey et de robustesse. Il y a une tendance dans la ligue que certaines équipes auraient la mentalité qui dit: tu ne m’as pas donné de combats à la maison, je ne t’en donnerai pas chez nous. De notre côté, on n’embarquera pas là-dedans et on va continuer d’offrir aux spectateurs ce qu’ils veulent voir», conclut-il.

Cette victoire permet au Métal Pless (7 points) de rejoindre le peloton de tête du classement de la LHSAAAQ. La Tuque et Windsor trônent au sommet avec 10 points

La formation madelinoise n’a qu’une seule victoire à ses quatre dernières sorties. Il chute au 7e rang et disputera son prochain match vendredi, en direct de Donnacona. Il sera de retour à domicile le samedi 17 novembre face aux Condors de Nicolet.

  • Avec la collaboration de Robert Legault, relationniste LHSAAAQ

 

Poster un Commentaire

avatar