Le cinéaste Alexandre Dostie nommé artiste de l’année en Mauricie

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le cinéaste Alexandre Dostie nommé artiste de l’année en Mauricie
Alexandre Dostie a remporté le Prix du CALQ - artiste de l'année en Mauricie (Photo : Fabrice Masson Goulet)

C’est le poète et cinéaste trifluvien Alexandre Dostie qui a mis la main sur le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec – Artiste de l’année à l’occasion de la soirée Arts Excellence de Culture Mauricie.

Ce prix, accompagné d’une bourse de 10 000$, vient souligner l’année 2020 exceptionnelle de l’artiste dans le milieu cinématographique. Son plus récent film Je finirai en prison a été projeté dans une centaine de festivals à travers 28 pays, raflant 24 prix au passage. En novembre dernier, il a connu sa sortie officielle dans la sélection du Staff Pick Premiere de la plateforme Vimeo, tout comme l’avait été son film Mutants en 2016.

Il développe présentement un premier long métrage intitulé SHAPE à la Coop vidéo de Montréal.

«Trois-Rivières est devenue ma nouvelle maison. Je suis tombé en amour avec son monde, cet univers qui est parfait dans son imperfection et qui est inspirant au possible! Je ne connaissais personne quand je suis débarqué ici et je me suis fait plein d’amis et de mentors, commente Alexandre Dostie. Le cinéma m’appelle, la poésie aussi. Je m’y consacre. C’est le pari que je prends. Je me suis questionné, dans la dernière année, à savoir si je restais ou si je partais vers Montréal. J’ai décidé de rester. J’espère avoir encore l’inspiration de mener d’autres projets qui vont faire briller Trois-Rivières et les artistes de la région. Je suis extrêmement ému et honoré de recevoir ce prix.»

Le lauréat a aussi rendu hommage à plusieurs personnes qui ont influencé son parcours, dont Catherine Thériault, le cinéaste David Leblanc, Pierre Brouillette-Hamelin, Philippe Alarie et Marie-Pier Lacroix-Couture.

Dans les dix dernières années, Alexandre Dostie a été directeur artistique chez Travelling, les films qui voyagent et organisateur et codirecteur artistique du OFF-Festival de Poésie et du Long Week-end du Court.

Les artistes en arts visuels Guy Langevin et Josette Villeneuve étaient également finalistes au Prix du CALQ.

Le prix Hommage et la Médaille des bâtisseurs Culture Mauricie ont, quant à eux, été décernés à Claire Mayer, cofondatrice du Festival international de Danse Encore. Culture Mauricie souhaitait ainsi rendre hommage à cette artiste et entrepreneure culturelle, à son leadership, son esprit visionnaire et pour l’influence importante de sa carrière sur le milieu de la danse en Mauricie, au Québec et à l’international.

«Je suis fière d’avoir créé de l’emploi, de la reconnaissance et de l’amitié. Je suis fière d’avoir vécu de mon art. Je suis vraiment touchée de recevoir ce prix», lance Claire Mayer qui a remercié les agents culturels d’ici qui ont cru en elle dès la première heure, mais aussi tous les gens de la région qui l’ont nourrie de leur talent et de leur savoir-faire.

«Sans vous tous, rien n’aurait été possible. Vous avez créé du succès et du bonheur de vivre. Ça me touche de voir que le simple produit de mon imagination soit devenu réalité et qu’il perdure. Je vous en serai toujours reconnaissante. Dans l’avenir, j’espère bien desservir ma communauté et vous revoir bientôt en personne dans une salle de spectacle pleine à craquer», ajoute-t-elle, émotive.

De Montréal aux quatre coins du Québec, en passant par New York et Paris, Claire Mayer a été professeure, chargée de cours à l’UQTR et à l’UQAM, chorégraphe, évaluatrice, consultante, directrice artistique et assistante à la réalisation de multiples productions touchant la scène et la télévision en plus de diriger deux écoles de danse à Montréal.  Avec Jocelyne Lefebvre, elle a fondé la Compagnie de danse professionnelle l’Astragale et le Festival International de Danse Encore, événement majeur auquel elle consacre 25 années.

À Trois-Rivières, la Biennale nationale de sculpture contemporaine (BNSC)  a également tiré son épingle du jeu en remportant le prix Initiative culturelle de l’année. L’équipe de la BNSC a dû relever plusieurs défis pour arriver à tenir la 9e édition de son événement : les artistes ont dû revoir leur production plusieurs fois, la plupart des ateliers étaient fermés, il fallait faire une nouvelle production, trouver de nouveaux lieux…

L’autrice Louise Lacoursière s’est également démarquée. Son plus récent roman, Shawinigan Falls, lui a permis de remporter le prix Livre de l’année.

Les femmes se démarquent

En dépit de la pandémie de COVID-19, Culture Mauricie tenait à présenter les prix Arts Excellence afin de célébrer la vitalité, la force et l’esprit de collaboration du milieu culturel de la région dans la dernière année.

«C’est un honneur de pouvoir célébrer les arts et la culture d’ici. Le thème Turbulences est évocateur d’une année trouble, mais aussi exceptionnelle en termes d’inventivité. Cette zone de turbulences n’a pas freiné vos élans créatifs, au contraire! Vous avez su manœuvrer avec les secousses et l’inconfort pour faire vivre des idées nouvelles», a souligné Sandie Letendre, présidente de Culture Mauricie.

Notons que sur les neuf prix qui ont été décernés, huit ont été remis à des femmes.

En début de gala, Culture Mauricie a aussi pris quelques minutes pour rendre hommage au lauréat du Prix Hommage en 2020, Jacques Newashish, à qui l’organisation n’avait pu remettre le prix en main propre l’an dernier. La soirée avait dû être annulée à quelques heures d’avis en raison du début de la pandémie et de l’interdiction des rassemblements.

Lauréats

  • Création en arts de la scène : Cindy Bédard, album Après l’orage
  • Livre de l’année : Louise Lacoursière, roman Shawinigan Falls
  • Création en arts visuels : Josette Villeneuve, exposition Ligne de flottaison
  • Initiative vitalité culturelle : MRC de Maskinongé, HangArts publics – édition virtuelle
  • Initiative résilience : Stéphanie Bédard, projet La route des lacs
  • Initiative culturelle : Biennale nationale de sculpture contemporaine, CROIRE – la 9e édition
  • Prix Réseau Biblio CQLM: Bibliothèque de Sainte-Angèle-de-Prémont
  • Prix du CALQ – artiste de l’année : Alexandre Dostie
  • Prix Hommage et Médaille des bâtisseurs Culture Mauricie : Claire Mayer
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires