Le 3D au bout des doigts

Le 3D au bout des doigts

L'artiste Marcel Goudreau

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

PORTRAIT. Qui n’a jamais été fasciné par la transposition d’un réel visage à une caricature sur une feuille de papier? Imaginez ensuite une personnalité publique qui devient une figurine en trois dimensions.

C’est cette passion qui habite Marcel Goudreau depuis 1999. D’abord passionné par le dessin et la peinture, l’artiste est devenu enseignant, sculpteur et caricaturiste.

Minutieux, il a fait sa marque en se servant habilement de ses connaissances, de son talent inné et de différentes techniques de dessin de portrait pour faire des statuettes miniatures chez lui, dans son atelier. Il dispose aujourd’hui d’une collection de 50 personnages qui suscitent un grand intérêt.

En plus de ces personnages confectionnés avec du polystyrène, de la pâte à modeler d’Italie, des cheveux naturels, des yeux de verre et des costumes, les accessoires, dont les instruments de musique sont aussi entièrement fabriqués à la main.

«J’ai débuté ma carrière en dessinant sur le coin de la table pour le plaisir à quatre ou cinq ans. À l’école, lors de la période de dessins le vendredi après-midi, le professeur restait à côté de moi pour voir ce que je faisais. Dans mes périodes libres, je faisais la caricature de mes professeurs et souvent ça faisait rire le groupe. Signe que le dessin était bien réussi, les professeurs demandaient souvent de le conserver», sourit Marcel Goudreau.

«Un peu plus tard, je suis devenu professeur. Je donnais des cours de peinture et de dessin. Parallèlement à ça, j’ai développé mon propre créneau dans l’art, celui de reproduire des personnalités en figurines 3D».

Sensible aux détails

Lors de sa création, M. Goudreau se laisse inspirer par différentes thématiques, dont les grands de la chanson québécoise, de la chanson française, des politiciens ou encore des sportifs.

«La famille s’agrandit. Je réalise de nouveaux personnages chaque année. J’ai du fun avec ça. C’est spécial de voir la réaction des gens. Il y a un effet surprise. Mon défi est toujours de conserver le côté personnel de chacun et d’en faire des nouveaux. J’ai ça en moi. Avec le temps, j’ai développé une sensibilité au détail. Je mets l’accent sur la mimique qui caractérise chacun des personnages. Les gens que je fabrique ont beaucoup de plaisir à se découvrir non seulement pour l’image que ça donne au final, mais vraiment pour ce qui se dégage de chaque personnage», souligne Marcel Goudreau.

Afin d’assurer l’exactitude du produit final, l’artiste doit consacrer plusieurs heures de recherche et d’analyse de photos.

Collection bien garnie

Le Trifluvien a fait de Gilles Vigneault son premier personnage. Fier du succès obtenu, il a ensuite maintenu la cadence en fabricant Félix Leclerc, Charles Aznavour, Elvis, Jean-Pierre Ferland, Les Beatles, Jacques Brel, Céline Dion, Patrick Normand, Maurice Richard, Yvon Deschamps et Jean-Luc Mongrain, notamment.

Il s’est également permis de faire un clin d’œil au maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, en lui présentant son double miniature lors d’un événement public en 2017. Dernièrement, il a complété sa figurine de Diane Dufresne et finalise actuellement celle de Richard Desjardins. Bob Walsh, une icône du blues pourrait suivre prochainement.

«Je reproduis des monuments. Des personnalités connues et populaires ou qui ont une influence sur le Québec ou dans la musique. C’est fait en tout respect envers eux», confie-t-il.

Bien qu’il ignore ce que l’avenir lui réserve, plusieurs beaux projets pourraient se concrétiser puisque nombreux sont ceux à s’intéresser aux œuvres de Marcel Goudreau.

 En exposition dans la région
Après avoir exposé un peu partout au Québec, dans les galeries d’art, les musées, les maisons de la culture et même à la Place des Arts de Montréal, Marcel Goudreau partagera le fruit de son travail avec les touristes à Saint-Élie-de-Caxton cette année.

Ses œuvres seront exposées jusqu’au 10 octobre 2018 au Garage de la culture de Saint-Élie-de-Caxton dans le cadre de l’exposition «Un évènement en 3D».  Il note déjà un réel intérêt et un certain engouement. «Les gens sont fascinés par le travail d’un créateur. Avec ces personnages, ils découvrent quelque chose de différent».

Cette exposition comprendra au moins 25 personnages de sa collection, dont plusieurs nouveaux.

***

Le saviez-vous?

La statuette de Fred Pellerin, fabriquée par Marcel Goudreau, se trouve à l’entrée du Bureau d’accueil touristique à Saint-Élie-de-Caxton.

 

Poster un Commentaire

avatar