La piste de BMX Pointe-du-Lac endommagée par un quatre-roues

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
La piste de BMX Pointe-du-Lac endommagée par un quatre-roues
(Photo : tirée de la page Facebook BMX Pointe-du-Lac)

Ces derniers jours, la piste de BMX de Pointe-du-Lac a reçu la visite de ce qui semble être un quatre-roues. Résultat: de gros dégâts sur l’ensemble de la piste.

«C’est toujours plate quand on voit des gens insouciants qui viennent briser la piste de la sorte. Ce sont des bénévoles qui travaillent à l’entretien de la piste, que l’on pense au raclage, aux modifications comme aux réparations. On soupçonne qu’il s’agissait d’un quatre-roues. On n’a aucune idée d’où il a pu arriver», lance Mathieu Senneville, président du Club de BMX Pointe-du-Lac.

La piste de terre étant particulièrement gorgée d’eau au printemps, les dommages s’avèrent plus importants que si cela s’était produit sur une piste sèche, les traces des roues étant plus profondes.

«On a toujours une grosse corvée d’entretien à faire en début de saison et c’est normal. Là, ces dégâts viennent forcément ajouter du temps de travail. Par exemple, juste pour refaire une bosse afin qu’elle soit optimale, ça prend de trois à quatre heures à cinq ou six bénévoles, illustre Mathieu Senneville. C’est toujours des ajustements. C’est ce qui est long et les gens ne s’en rendent pas nécessairement compte.»

Ce dernier demande à ceux qui utilisent la piste de la respecter et de faire attention à ne pas l’abîmer.

«Il y a toujours du monde sur la piste. On en voit en fatbike, on voit toutes sortes de vélos et c’est correct: il y a de quoi s’amuser sur la piste. Endommager la piste parce qu’on chute, ça arrive, c’est un accident. Mais y aller en quatre-roues, ce n’est pas la meilleure idée… Même un véhicule téléguidé brise la piste.  À la limite, amenez un râteau pour la réparer ensuite. S’il vous plaît, respectez la piste. Sinon, les gens risquent de se tanner de la réparer», note-t-il.

La période d’inscription retardée

Le Club de BMX Pointe-du-Lac devait tenir sa période d’inscription vers la mi-mars, mais en raison du contexte relié à la COVID-19, les inscriptions pour la saison estivale sont repoussées à une date ultérieure.

L’an dernier, une soixantaine de jeunes étaient inscrits au sein du Club. Mathieu Senneville constate d’ailleurs une belle progression de la popularité du BMX au Québec. Cependant, il ne sait trop à quoi s’attendre du côté des inscriptions cet été, de nombreux parents ayant temporairement perdu leur emploi en ce moment.

«On nage dans l’inconnu en ce moment. Pour l’instant, on ne sait pas encore si on reporte le début de la saison. Normalement, on commence à travailler sur la piste vers la fin du mois d’avril ou le début du mois de mai, quand la neige est toute fondue. On reste dans les temps pour l’instant», précise le président du Club BMX Pointe-du-Lac.

Une manche de la Coupe Québec y sera présentée vers la mi-juillet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de