La magie de Casse-Noisette à Trois-Rivières

Par superadmin
La magie de Casse-Noisette à Trois-Rivières
Le ballet de Casse-Noisette est de retour à la salle J.-Antonio-Thompson les 19 et 20 décembre prochains.

Les 19 et 20 décembre prochain, les planches de la salle J.-Antonio-Thompson seront toutes transformées et la salle deviendra, le temps de trois représentations, le théâtre du grand ballet de Casse-Noisette. Cette année encore, 75 talents régionaux monteront sur scène pour danser sur la musique de Tchaïkovski aux côtés des danseurs de la Compagnie Ballet Ouest de Montréal.

«Ça donne un beau mélange entre nos danseurs et les professionnels. C’est sûr que quand ces derniers arrivent sur scène, ça paraît. Les ballerines apparaissent toutes sur des pointes dans leur belle robe», témoigne Dominique Leblanc, responsable des communications à l’école de danse l’Astragale.

Les artistes locaux se retrouvent un peu partout dans les différentes scènes du spectacle. Il faut dire que les enfants sont présents dans la majorité des scènes, que ce soit dans les rôles de souris, de marmitons ou de bonshommes de pain d’épice.

Décors magistraux, costumes colorés issus de plusieurs influences internationales, chorégraphies bien rodées: tout est mis en œuvre par la compagnie, en collaboration avec l’Astragale, pour offrir un spectacle qui plaira à tout le monde. Mme Leblanc affirme que Casse-Noisette n’étant pas un ballet «froid», tous les publics y trouvent leur compte, petits comme grands. «Les enfants regardent le spectacle avec de grands yeux ronds, tous émerveillés. On les entend s’exclamer quand ils voient arriver les ballerines dans leur robe scintillante», raconte-t-elle.

Par ailleurs, le ballet de Casse-Noisette constitue une levée de fonds pour l’école de danse qui produit le spectacle. L’argent amassé permettra à l’Astragale de mettre à terme certains projets ainsi que de procéder à quelques rénovations.

Casse-Noisette, l’histoire

Lors d’une fête familiale donnée la veille de Noël, Clara reçoit un casse-noisette de la part de son parrain que l’on dit magicien. Cependant, dans un élan de jalousie, le frère de Clara s’empare du jouet et le casse accidentellement. Heureusement, le parrain-magicien arrive à le réparer. Ce n’est qu’au cours de la nuit, alors que tout le monde sommeille, que des souris et des rats envahissent le salon où dort Clara et qu’une bataille s’engage entre les rongeurs et des soldats de plomb. Soudain, le casse-noisette prend vie et vient à la rescousse de la petite fille. Celui-ci se transforme ensuite en prince charmant et emmène sa nouvelle amie dans un voyage à travers différents royaumes enchantés. Les représentations sont prévues à 19h le 19 décembre et le lendemain à 13h30 et 19h. Les billets sont actuellement en vente à la salle J.-Antonio-Thompson.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de